Jump to content

Gozu - Takashi Miike (2003)


Cyril
 Share

Recommended Posts

 

Syno:

Minami, un jeune yakuza est chargé par son patron d'emmener Ozaki qu'il considère comme son frère à la décharge des yakuzas à Nagoya car ce dernier est devenu plus ou moins fou. Mais, Ozaki meurt lors d'un coup de frein trop brutal. Arrivé à Nagoya, alors que Mianmi essaie de contacter son patron, le corps d'Ozaki disparaît. Il part à sa recherche et rencontre des personnes très étranges. Il réussit enfin à retrouver la trace d'Ozaki, mais celui-ci a désormais les traits d'une jeune femme. Troublé, il ramène celle-ci à son patron, lequel veut avoir une relation sexuelle avec la fille (en ayant une louche enfoncée dans l'anus). Minami entre dans l'appartement de son patron et, en le frappant, celui-ci tombe et la louche s'enfonçant trop profondément dans l'anus, il meurt. Rentré chez lui, Minami a sa première expérience sexuelle avec la fille. Après ce rapport, une main sort du vagin pour attraper le pénis de Minami. Finalement, Ozaki, en tant qu'homme, sort du corps d'Ozaki - femme. Le film se termine sur une image de bonheur avec un couple à trois : Minami et Ozaki (homme et femme).

 

Film qui peut rebuter de part son rythme lennnnnnnnnnnnnnt, Gozu est pourtant un très bon cru de la filmo de Miike (comme quasiment tous ces films en fait)

Le nombre de scène complètement hallucinante sont légions, il faut cependant prendre son courage a deux mains tellement l'ensemble prend son temps, si on sait être patient on en aura pour sa patience.

 

Review sur Sancho --> http://www.sancho-asia.com/miike/gozu.php

 

Un dvd Z2 fr est sortis dans la collection asiatique budget de Wild Side

 

 

Format 1.75 - 16/9 compatible 4/3 - Double couche

Langages : - Français Stéréo - Japonais Dolby Stéréo

Sous-titres : Français

Suppléments : Making Of, Galerie De Photos, Bande Annonce, Filmographies, Liens Internet

Link to comment
Share on other sites

Vu à la quinzaine des réalisateurs, c'était dantesque. Voir les gens s'offusquer pendant la projection était fabuleux. Avec un Miike a rang de moi et son producteur, un camescope a la main filmant la projection : un bon screener en direct.

Fabuleux.

Link to comment
Share on other sites

Miike se prend pour Lynch. Mouais bof. Ma séance de Gérardmer fut très douloureuse. Les 5/6 de la salle endormie au bout du compte

Nous étions VRAIMENT très peu à lutter contre le sommeil vs ceux qui avaient sombré.

 

L'histoire est en effet ahurissante mais le scénario reste à préciser. Miike a fait un symptôme de scénario et s'est reposé sur des concepts et des gags visuels. Il est ici un cinéaste qui met en image des idées bout à bout.

Comme il est un cinéaste de tous les excès, ce sont donc des idées excessives. Ca transgresse dans tous les sens.

L'idée qui m'était venue pendant la vision du truc c'est que Miike était camera à l'épaule, devant ses acteurs en se disant..."tiens, qu'est-ce que je vais filmer maintenant...".

 

Il existe un grave probleme de rythme tout le long. Le vague lien (la recherche du cadavre "ambulant" du yakuza ouf) s'amenuise dès le départ pour etre complètment accessoire... on ne copie pas impunément Lewis Carroll sans en sortir indemne. S'en suivent des périgrinations très longues, inintéressantes dans la forme comme sur le fond...Miike donne l'impression de filmer pour lui en oubliant que des spectatuers potentiels devront subir son fantasme visuel.

 

Des éclats d'idées parfois droles (la scène du jacuzzi,la tete d'animal, la scène de l'auberge, la fin) souvent vides car il se prend à filmer un peu de vide existentiel. faut remplir, mais 127 mn de remplissage, c'est un peu se foutre de ma gueule de spectateur. Ce n'est pas en jetant des personnages branques, des images chocs qu'un salmigondis visuel se transforme en chef d'oeuvre surréaliste. Encore faut-il lui apporter une logique (comme chez Lynch, par exemple). Là c'est plutôt : je te largue mon linge sur la table, à toi de trier le sale du propre. Personnellement, ses chaussettes sales, il peut se les garder.

Link to comment
Share on other sites

Vraiment bon, drôle, étonnant... mais pas exempt de défaut, c'est clair.

Ceci dit les moments d'anthologie qui ponctuent le film sont suffisamment hénaurmes pour rendre ce film indispensable à voir au moins une fois. On pense à Lynch, on pense à X-TRO (ben si ), on pense aux pubs suisses pour le lait (excellentes publicités, si si), on pense à plein de choses en fait, et on rit beaucoup. Meuuuh.

Link to comment
Share on other sites

Vu à la quinzaine des réalisateurs, c'était dantesque. Voir les gens s'offusquer pendant la projection était fabuleux. Avec un Miike a rang de moi et son producteur, un camescope a la main filmant la projection : un bon screener en direct.

Fabuleux.

 

J'y était aussi.

 

Je sais pas si tu te souviens du speech de Miike avant la projo. Il avait déclaré qu'il avait fait ce film pour la paix dans le monde. Bien entendu, toute le salle a applaudit. C'est vrai qu'après pendant la projo,

Link to comment
Share on other sites

L'idée qui m'était venue pendant la vision du truc c'est que Miike était camera à l'épaule, devant ses acteurs en se disant..."tiens, qu'est-ce que je vais filmer maintenant...".

 

Enorme !!!

Tu viens de me faire mourir de rire

 

Je sais pas si tu te souviens du speech de Miike avant la projo. Il avait déclaré qu'il avait fait ce film pour la paix dans le monde. Bien entendu, toute le salle a applaudit. C'est vrai qu'après pendant la projo,

 

Il a réellement dit ca ... J'adore Miike !!!

Link to comment
Share on other sites

L'idée qui m'était venue pendant la vision du truc c'est que Miike était camera à l'épaule, devant ses acteurs en se disant..."tiens, qu'est-ce que je vais filmer maintenant...". .

 

Ben, et alors? Je vois pas ou est le problème.

Link to comment
Share on other sites

Vu à la quinzaine des réalisateurs, c'était dantesque. Voir les gens s'offusquer pendant la projection était fabuleux. Avec un Miike a rang de moi et son producteur, un camescope a la main filmant la projection : un bon screener en direct.

Fabuleux.

 

J'y était aussi.

 

Je sais pas si tu te souviens du speech de Miike avant la projo. Il avait déclaré qu'il avait fait ce film pour la paix dans le monde. Bien entendu, toute le salle a applaudit. C'est vrai qu'après pendant la projo,

C'est vrai oui ..

Normalement j'ai pas d'operation cette année ..

On essait de se voir pour Cannes cette année si tu descends ?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

C'est marrant ça, y'a plein de gens qui trouvent ce film long et chiant. Alors que bon perso, j'ai trouvé ça contemplatif, certes, mais je me suis pas ennuyé une seule seconde pour ma part. Et pourtant je l'ai découvert récemment sur Arte en pleine nuit, donc plus propice à l'endormissement. Ben même pas, l'ambiance est tellement énorme que vraiment j'ai grave accroché!

 

Ca me donne envie de le revoir tiens.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...