Jump to content

Le Cinéma des Effets Spéciaux (1994 - 1999)


alfie
 Share

Recommended Posts

Voilà une émission qui fit les bonnes heures de Canal + puis de la Cinquième puis de la nouvelle Cinq durant quelques années.

 

 

Elle fut créée en 1994 par un chef opérateur, un producteur et une assistante aux effets spéciaux ayant tous approché à leur façon le monde du latex qui pue et du carton-pâte qui explose.

 

Narré en français pour la plupart des émissions par Gilles Verlant (voix-off et biographe officiel de Serge Gainsbourg), ce show à la gloire des Effets Spéciaux nous emmenaient tout aussi bien du côté des grosses productions américaines que des séries B, voir même parfois sur le tournage de jeux-vidéos à l'époque où les jeux en full motion video étaient à la mode.

 

D'abord diffusé sous la forme de 4 épisodes thématiques de 52 mn, le succès inattendu amena les producteurs à réflechir à un nouveau format de 26 minutes qui s'étala sur 5 saisons.

 

On assista pendant 70 épisodes à un festival de maquettes, d'animatronique, de fond bleu/vert et de techniciens derrière des ordinateurs nous vantant les mérites de leur travail dans une bonne ambiance communicative. N'oublions pas les maquilleurs d'effets spéciaux sur lesquels on pouvait enfin coller un visage ! ( )

On se souviendra particulièrement de l'humour de Tom Savini (qui assomme un de ses étudiants avec un marteau en mousse) et de Gary J. Tunnicliffe ( à propos de Pinhead : "Doug ne veut pas qu'on place les aiguilles directement sur lui... pff, les acteurs !"), de nos premiers émois sur l'utilisation révolutionnaire de la 3D sur des films comme Jurassic Park et des explosions rigolotes des monstres de Tremors 2.

Un souvenir particulièrement marquant pour moi est la séquence sur le plateau d'Hot Shots! 2 où lors de la séance de torture de Richard Crenna, Abrahams a l'idée des pop-corns qui sautent de son t-shirt et le type des SFX a quelque chose comme trois-quatre heures pour fabriquer un appareillage discret et effectif pour réaliser ce gag .

 

Mais la création d'SFX possédant aussi sa propre histoire, on évoquait également des films tels que La Créature du Lac Noir ou le Dracula avec Lugosi.

 

Le seul reproche est peut être de ne s'interesser qu'aux productions américaines alors que certains européens y auraient largement leur place.

 

Enfin, il semble malheureusement que la Cinq n'a plus les droits de cette série et seuls les câblés à Ciné Cinéma ou RTL9 peuvent encore profiter des rediffusions mais que fait la police ?!!! Où va la France ?!!!

Link to comment
Share on other sites

c'est rediffusé sur ciné cinema frisson il me semble. perso je suis pas fan, le ton est quand meme très enfantin meme si ça permet de voir un peu l'ambiance qui reignait sur les plateaux de tournage des blockbusters et des séries B qui ont bercées notre enfance ou adolescence...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...