Jump to content

Quella villa accanto al cimitero de Lucio Fulci (1982)


Stéphane
 Share

Recommended Posts

[img]http://212.239.44.227/img_big/213729.jpg[/img] Dvd Italien ... pour remplacer notre Fammmmmeux dvd français ? New transfere from the original uncut negative. 2.35:1 16X9 Ita 5.1 Ita-Eng Mono English track has unremovable Italian subs Audio commentary with D of Photography Sergio Salvati. No english subs Italian trailer 3.15 USA trailer 1.48 USA T.V spot 0.31 Photo gallery Documentary: Tracce di Paura 16.30 Interview with writer Dardano Sacchetti with clips from The Beyond, City O T L Dead and House B T C Extra scene: 1.10 silent. Starts with Bob and Katherine in room, she walks out Long shot of house and trees and Katherine walks out, stands still for a while and then walks back in. Another clip of Bob in the celler and a pair of glowing eyes in the dark. Si un mec l'a, je veux bien lui faire un beau dvd avec stf :D
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
La maison près du cimetière,Fulci n'a jamais caché qu'il s"était inspiré des écrits d'Henry James comme par exemple Le Tour d'écrou.Ce film reste pour moi son film le plus poétique,voir les séquences dans la dimension parallèles avec les gosses.Les effets gores sont super efficaces,comme ce fameux travelllings sur un étale fait de chairs et de sangs.
Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
  • 4 years later...

Petite remontée vu la sortie imminente du Blue Underground (avec sous-titres français et zone all, donc) : ça va nous changer de l'horrible Neo.

Sinon mon premier Fulci, vu un soir d'Automne (ou pas, on s'en fout) sur 13ème Rue (ça le fait quand même moins que La Cinq mais bon, que voulez-vous) et ça m'avait terriblement impressionné. C'est carrément maladroit par moment (la chauve-souris qui ferait passer celle de Suspiria pour un miracle de ILM), mais la sauvagerie graphique et l'atmosphère en mettent suffisamment plein la vue pour faire oublier la sale gueule du petit Frezza. Pas revu depuis un bout de temps, le blu-ray y remédiera.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Le blu-ray est à un point près : la piste italienne n'est pas en DTS, donc il faudra se taper la version U.S avec une fille qui double le petit Sacchetti

 

Sinon ben...j'ai pas trouvé ça très bon à la revoyure Je pensais déjà depuis longtemps que c'était le moins bon de la tétralogie, mais là je confirme et je signe.

J'ai pas l'impression que Fulci soit totalement passionné par son sujet : l'histoire n'étant pas déjà son fort, ici on s'en bat littéralement les burnes, sans parle que techniquement, c'est clairement le moins audacieux du lot. MacColl craque trop vite, le gamin est une infamie, les yeux en plastoc de la cave brillent dans le noir, le zombie est craignos...c'est pas la joie. Les meurtres très gores (très joli geyser de sang au ralenti !) et la belle fin mélancolique sauvent un peu la mise, avec le score synthé aussi malsain que vieillot. Quand à la scène de la chauve-souris, elle m'a paru encore plus infâme qu'à l'époque

Le début de la fin pour moi quand même...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...