Jump to content

Strange days - Kathryn Bigelow - 1995


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

J'adore ce film !

 

Los Angeles 1999. Lenny Nero, flic déchu, mi-dandy, mi-gangster, s'est reconverti dans le trafic de vidéos très perfectionnées qui permettent de revivre n'importe quelle situation par procuration. Un jour, il découvre une vidéo révélant l'identité des meurtriers d'un leader noir.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Vu en salle à l'époque; Un de mes films fétiches;..

 

réalisation réglée au milimètre, ambiance de chaos fidèlement rendue, Ralph Fiennes en roue lobre, Vincent d'Onofrio totalement cintré, Angela Bassett en garde du corps explosif et une intringue super chiadée et intelligente....

 

reste une Juliette Lewis imbuvable, comme d'hab...

Link to comment
Share on other sites

Je venais juste d'avoir 16 ans et je voulais voir un film avec cette interdiction, Strange Day était en salle a ce moment et c'est comme ça que je me suis retrouvé dans la salle.

 

Pas déçus pour sous, le film est à l'image de son scénario, une bombe.

Juliette Lewis est a tomber, Angela Basset encore plus

 

La course poursuite en camera subjective du debut est

Link to comment
Share on other sites

Je venais juste d'avoir 16 ans et je voulais voir un film avec cette interdiction, Strange Day était en salle a ce moment et c'est comme ça que je me suis retrouvé dans la salle.

 

Pas déçus pour sous, le film est à l'image de son scénario, une bombe.

Juliette Lewis est a tomber, Angela Basset encore plus

 

La course poursuite en camera subjective du debut est

 

Exact.

 

Je me souviens de cette interdiction, à l'époque je n'avais d'ailleurs pas vraiment compris les raisons de celle-ci. Pas franchement subversif comme film.

Un thriller techno-rock surgonflé sur lequel je n'avais pas totalement accroché. Les personnages m'avaient paru trop stereotypés, des figures réduites à l'état de chair vide. Par contre la fin avec ses inombrables figurants m'avait fait un gros effet. Faudrait que je le revois.

Y a un dvd mieux qu'un autre?

Link to comment
Share on other sites

Comme les autres, voire le Bigelow que je préfére.

Pour le coup des casques de Réalité virtuelle et tout le marché tournant autour, il y a un Spinrad dont je suppose que la miss s'est inspirée : "Rock Machine" et qui contient pas mal d'idées vu dans le film. Le bouquin n'est apparemment plus dispo mais a lire absolumment.

Link to comment
Share on other sites

 

La course poursuite en camera subjective du debut est

 

réalisée par Jim Munro si je ne m'abuse

 

Avant son délire mysticoreligieux donc, car maintenant monsieur ne veux plus mettre les mains dans la merde.

En tout cas maintenant que tu le dis ça porte bien sa patte.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...