Aller au contenu

Terreur dans le shanghai express - Eugenio Martin - 1973


Messages recommandés

 

c'est soti en dvd en hypermarché a 6euro99 !

 

 

 

 

Au début du siècle, Saxton, anthropologue anglais, trouve en Chine un fossile aux caractéristiques très spéciales, un être humanoïde étrange, bloqué dans un glacier. Il embarque sur le Transsibérien pour porter à Londres sa trouvaille. Pendant le voyage, se succèdent une série de morts étranges. Le médecin réalise l'autopsie des cadavres et découvre que le siège de la mémoire de tous les morts a disparu...

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour le lien meltingman mais je suis déçu

Cela m'a tout l'air d'un film banal qui parle de chirurgiens ? Non ?

Enfin vu le peu d'images que l'on voit je doute que le film soit une série B italienne ...

Dommage car le titre me faisait déja imaginer une sombre histoire de mafia et de traffic d'organes !

 

J'ai trop d'imagination moi

 

Merci quand meme ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 years later...
  • 3 years later...

Revu sur Shadowz au format en HD et wow ! J'imagine que c'est le même master que le BD Arrow et la copie est à tomber. Quelques scratches et poussières par-ci par-là mais disons que la dernière fois que j'ai dû le voir c'était en vhs ou sur ciné FX...

 

Sinon le film est toujours aussi bon. Dans un premier temps on pourrait croire que c'est simplement une petite co-prod hispano-anglaise qui surfe sur les succès de la Hammer mais le film aborde un thème inhabituel pour ce genre de prod : Faut-il croire en l'évolution darwiniste ou se tourner vers la religion (qui est pas mal égratignée au passage ) ?

 

Le scénario mélange habilement horreur gothique en huis clos et SF. Ca pourrait se casser la gueule à tout moment mais curieusement, malgré un budget réduit, ça fonctionne bien. Il y a du rythme, de nombreux rebondissements, de l'humour anglais, une créature et des zombies flippants, un peu de gore... Quant au casting il est irréprochable avec Lee et Cushing qui s'embrouillent avant de devenir alliés, Telly Savalas en dictateur sadique et Alberto de Mendoza en prêtre/sosie de Raspoutine complètement barge !

 

Mise en scène énergique, belle photo, beau score de John Cacavas et des décors de toute beauté. Reste la maquette du train que je préfère passer sous silence, mais c'est vraiment pour chipoter !

 

Vraiment une très chouette redécouverte !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Plutôt sympa, en effet.

 

Ça met quand même un peu de temps à démarrer, la première moitié est un peu molle du genou, mais après, les pièces s'emboitent les unes aux autres comme par magie. Mélange des genres, casting au top, effets spéciaux un peu kitchounes par moments, mais qui gardent un charme fou, bref, pas mal de truc vraiment bien foutus, originaux, atypiques. Une belle petite découverte, à voir

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...