Jump to content

Jouer c'est tuer - Richard Franklin - 1984


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

en hommage a franklin qui vient de nous quitter

 

loué a l'epoque et bcp apprecié

 

 

Davey Osborne est un enfant qui ne vit qu'à travers le monde fantasque de ses jeux d'aventure. Son entourage s'inquiète de le voir ainsi parti dans des histoires rocambolesque dont il définit seul les règles.

Alors qu'il est le héros d'une "mission secrète", Davey est témoin du meurtre d'un agent du FBI. Mais personne ne veut le croire, mis à part les meurtriers qui veulent supprimer ce témoin génant.

Le jeune agent secret est bientôt plongé dans un monde terrifiant et impitoyable... et il ne s'agit plus d'un jeu.

 

Link to comment
Share on other sites

J'adore. Ok, il y a les jeux atari dedans, mais c'est aussi pour la relation tendue père/fils qui y est dépeinte. Ça nous change de la mère monoparentale.

C'est assez violent et inquiétant par moment (le couple de vieux brrr...)

 

Un vrai film pour les p'tits gars

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Vu dans une copie délavée et complètement niquée...

Bon qu'importe : la réalisation est assez télévisuelle mais le rythme est parfaitement soutenu, et Henry Thomas se débrouille une fois de plus comme un chef. Mais aussi pleins de jeux/ordis Ataris, un gros geek bien moche et pas mal de persos qui cassent leur pipe (pour le coup, on sait plus trop la cible visée ).

C'est bien

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...