Jump to content

En Plein Cauchemar - Joseph Sargent (1983)


steb
 Share

Recommended Posts

Quatre tableaux pour mettre en scène l'affrontement entre des humains et de diaboliques créatures.

 

«Terreur à Topanga». Une jeune femme part s'acheter des cigarettes. Elle parcourt les routes désertes d'une région où rôde un maniaque.

 

«L'Evêque des batailles». J.J. Cooney est un as des jeux vidéo. Mais l'un d'eux, auquel nul n'a jamais réussi à gagner, lui résiste. Furieux, il s'introduit, une nuit, dans la salle de jeu et engage un duel impitoyable avec la machine.

 

«La Bénédiction». Un prêtre qui a perdu la foi doit traverser un désert où l'attend le Diable, au volant d'un corbillard.

 

«La Nuit du rat». Un rat gigantesque sème la terreur dans une paisible maison de banlieue. Une fillette douée de télépathie permet d'éviter la catastrophe..

 

Click->Bande-annonce

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

C'est curieux ces photos d'exploitation... on dirait qu'elles sont américaines, or je croyais que le film était un film pour la télé à la base, uniquement exploité en France en salle.

Là je vois des crédits de classification MPAA... bizarre...

Link to comment
Share on other sites

C'est curieux ces photos d'exploitation... on dirait qu'elles sont américaines, or je croyais que le film était un film pour la télé à la base, uniquement exploité en France en salle.

Là je vois des crédits de classification MPAA... bizarre...

 

"Originally made for network television, but deemed "too intense." Extra footage was added and it was released theatrically"

IMDB

Link to comment
Share on other sites

Merci de la précision!

 

Sinon c'est quand même assez tristounet dans l'ensemble ce film... le sketche avec Henriksen n'est pas trop mal, j'aime beaucoup Cristina Raines donc le premier passe aussi... mais c'est très très léger.

Et un peu bêbête aussi.

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Un des pires films à sketchs de l'époque quand même. Bon, c'est pas que ce soit mal foutu (les simili-images de synthèses du second sketch sont relativement sympathiques), mais Sargent nous refait quand même un faux slasher (on attend le meurtre...qui ne viendra pas ), un faux Tron et un faux Duel, jusqu'à conclure sur une histoire de rat géant qui beugle.

 

Réalisé pour la tv et ça se voit en tout cas : c'est tout simplement inoffensif de bout en bout. Tout le contraire d'un From a whisper to a scream quoi

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

bah j'ai trouvé ca très chouette, la patine 80's y est pour beaucoup je pense.

 

le premier sketch ne sert à rien

 

mention spéciale au deuxieme (arcade + 80's kids )

 

et aussi au troisième avec son Pick Up de l'enfer

 

le dernier est classique mais sympa

 

bref, c'était bien cool

 

 

thOncLexWDE

 

Link to comment
Share on other sites

J'en ai pas trop de souvenirs mais j'avais trouvé ça très sympa aussi, même si assez inégal.

 

Le sketch avec Emilio Estevez qui squatte une salle d'arcade est vraiment bon. Plus 80's tu meurs ! Le reste m'en souviens plus...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...