Jump to content

Original Gangstas - Larry Cohen (1996)


Melvin X
 Share

Recommended Posts

Puisqu'on parlait hier des deux films blax de Larry Cohen (Black Caesar et Hell Up In harlem), voilà le grand revival du Larry et des 5 stars de la Blaxploitation !!!

Un beau gros nanar de gangs et de ghettos, assortis de plein de bons sentiments et de morale

 

 

Original Gangstas

Larry Cohen - 1996

 

 

Fred Williamson - Pam Grier - Jim Brown -

Richard Roundtree - Ron O'Neal - Paul Winfield -

Isabel Sanford - Christopher B. Duncan - Robert Forster -...

 

 

Synopsis

Le gang des Rebels sème la terreur. Ils assassinent d'abord un jeune basketeur (qui les avait légèrement arnaqué) puis tentent de supprimer le vieux Bookman, témoin de la fusillade et prêt à parler aux flics... Son fils, John Bookman -un ancien footballeur qui a quitté le ghetto (Fred Williamson)- revient pour venger son père et veut détruire les Rebels, par tous les moyens nécessaires . Laurie Thompson (Pam Grier), la mère du jeune assassiné, s'allie avec lui. Le père de son fils, Jake Trevor (Jim Brown), qu'elle avait quitté avant de le mettre au monde, revient lui aussi sur dans le quartier de son enfance pour assouvir sa vengeance... John, Laurie et Jack, créateurs des Rebels 20 ans plus tôt, vont tout mettre en oeuvre pour empêcher le gang de sévir à nouveau et de pourrir la vie des habitants du quartier. Tout y passe : de la tentative de médiation par le pasteur (Paul Winfield), à des cours d'autodéfense pour tout le quartier, en passant passant par une infrutueuse collaboration ave la police (Robert Forster dans le rôle du flic). Mais c'est en retrouvant leurs vieux camarades de gang (Richard Roundtree et Ron O'Neal) que les choses vont s'accélérer...

 

Je m'attendais à une daube infâme, alors forcément mais j'ai été agréablement surpris...

Si les scènes de gang sont largement convenu (le chef sans âme, le fou de la gachette au look pimp, la guerre avec les autres gangs...), les scènes avec les stars veillissantes de la blax sont bien menées. Comment ne pas adorer la scène où la dream team de la blaxploitation (Fred Williamson (Black Caesar, Bucktown, That Man Bolt, Hammer...), Pam Grier, Jim Brown (Dirty Dozen, 100 Rifles, Slaughter,...), Ron "Priest" O'Neal ( Superfly ,...), Richard "Shaft" Roundtree) charge en ligne sur les loubards Bien sûr, on peut comprarer les kilos en plus des uns et des autres, mais les scènes d'action sont rondement menées.

La scène du cours de self défense organisé par Pam Grier est vraiment géniale ( Sachez qu'avec une batte de base-ball, il faut viser "ce qui se casse" )

 

Bref, à matter quand on a un peu mal à la tête le dimanche midi

 

 

A part ça, bien sûr, le film peut ressembler à un mea cullpa (les ex-Rebels ont créés un monstre qu'il faut empêcher de nuire) et peut éventuellement être interprété comme un espèce d'enterrement de la blax' et de ses gangsters sympathiques... La scène de Williamson à la télé locale appelant à se soulever contre les gangs fait un peu "nettoyage au karcher", et le fond "social" des films blax' est complètement mis de coté, mais bon

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 3 months later...
  • 2 months later...

On croirait rêver MAIS NON, ils tous là !!!!

Les vieux de la vieille contre les sales racailles des 90's, on pouvait pas rêver mieux ça commence en vigilante basique et puis ça finit en bataille rangée ; tant mieux donc.

La réalisation vole pas bien haut, mais c'est carré et efficace, y'a de jolies explosions et de bons gunfight. En tout cas Fred Williamson et Jim Brown sont devenus de vrais taureaux

Une vraie team de rêve.

 

Faut pas oublier aussi Charles Napier, Robert Foster et Wings Hauser qui plissent le front et ne foutent pas une rame pendant tout le film

 

Benj, faut que tu vois ça

Link to comment
Share on other sites

bon alors je l'ai vu et je m'attendais à mieux quand même.

Bon c'est tres bon mais je trouve qu'il n'y a pas assez de jus de couille, pas de sang, pas de sadisme, pas assez vigilante et trop de bonne morale douteuse, du genre on va faire la paix en butant des gosses, j'aurais été plus charmé si ça aurait été vraiment jusqu'auboutiste et bien plus ambitieux au niveau réalisation et scénario.

Bien mais trop sage à mon gout.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...