Jump to content

Boys don't Cry - Kimberly Peirce (1999)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

Ce film retrace un tragique fait divers concernant une jeune fille qui traverse une crise d’identité sexuelle. Elle se déguise en garçon pour parvenir à faire des conquêtes féminines dans l’univers étriqué et réactionnaire de l’Amérique profonde.

 

Coup d'essai, coup de maître, de ces films dont vous ressortez en tremblant sur les jambes... j'étais ressorti de la projection dans un état second. Je précise que ca m'arrive rarement... car j'en vois déjà venir certains...

 

Revu sur le DVD Fox, bon cette fois j'étais préparé mais sept ans après le film n'a rien perdu de son intensité.

Peirce impose des images dans la tête durablement, des images de souffre en situation apparemment anodine -rarement on a ressenti le climat hostile que peut abriter une patinoire- évite le sensationnalisme sans pour autant ménager qui que ce soit, pour frapper juste et durablement. Le propos, enrichi d'un long trip sur l'identité personnel (scène mémorable lorsque Tina est contrainte de se dévêtir sous autorité médicale et retire sa gaine masquant sa poitrine dans un élégant plan fixe) n'est pas seulement d'exposer un sordide fait divers glauquissime mais d'en explorer les mécanismes sans concession, du désastre social et ces répercussions. Une Amérique du Tiers Monde et ses effets criminels.

Depuis Swank a fait du chemin... Sevigny avait déjà bien commencé... et Peirce de s'en aller dans la TV Lesbo glamour via THE L WORLD... un peu frustrant pour cette dernière...

 

Cadeau Bonus, le film-annonce:

aOarssJWHhI

 

La chanson du film par Nina Persson & Nathan Larson :

o6ej-G6tPd4

Link to comment
Share on other sites

et Peirce de s'en aller dans la TV Lesbo glamour via THE L WORLD... un peu frustrant pour cette dernière...

 

Booouh Haribo, elle a fait du bon boulot la Kimberly sur L Word, tss tss.

 

Sinon un bon gros coup de poing dans l'estomac son Boys Don't Cry. J'adore, mais je reverrai pas ca tous les ans, je tiens a garder une certaine foi dans l'humanite

Link to comment
Share on other sites

Je ne dénigre pas THE L WORLD... mais si tous les gens de talent se détournent du ciné pour faire de la télé, y aura bientôt plus rien à voir sur grand écran.

Enfin, elle revient néanmoins en 2008 avec STOP LOSS, un film produit par Paramount, sur de jeunes soldats américains qui se rebellent contre le gouvernement après leur retour d'Irak avec Ryan Phillippe, Joseph Gordon-Levitt et Channing Tatum... (J'aurai choisi les mêmes si j'avais été le casting director )

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
 Share

×
×
  • Create New...