Jump to content

3:10 to Yuma - James Mangold (2007)


Fabrice
 Share

Recommended Posts

 

Dan Evans, un ex-soldat devenu fermier, au bord de la faillite, accepte d'escorter le célèbre hors-la-loi Ben Wade jusqu'à la ville de Contention, où un train doit le conduire directement à la prison de Yuma.

 

Nouvelle adaptation d'un bouquin d'Elmore Leonard (que je n'ai pas lu), après celle de Delmer Daves (que je n'ai pas vu), le nouveau film de James Mangold se paie une réputation plutôt flatteuse (8,1 sur IMDB quand même). Réputation à mon sens un brin usurpée, la facture classique du film l'empêchant de se hisser parmi les poids lourds du genre.

 

Comme dans tous les westerns on a donc droit à de la graisse, de la grosse moustache, des dents pourries, de la poussière et de l'accent de chiqueur de tabac. Et un cheval qui explose.

 

C'est pas mal hein, faut pas croire, très propre très joli à regarder tout ça, du bon travail de faiseur consciencieux. Le casting est vraiment au poil, le duel psychologique entre Christian Bale et Russell Crowe (qui a maigri) tient ses promesses, Peter Fonda se fait pardonner Ghost Rider, et Ben Foster, le jeune mec qui joue l'acolyte de Wade est une vraie découverte pour moi. Par contre ce n'est pas un film de femmes, deux personnages seulement (dont Gretchen Mol la Penelope Ann Miller jeune, berk), qui jouent les utilités.

 

Je sais pas, ça manque de burnes tout ça je trouve, et la fin m'a laissé vraiment perplexe ...

Link to comment
Share on other sites

Ca sort quand ca ? Parce que, je pense que tu l'as pas vu en salle petit canaillou...

 

Bon, moi j'aime beaucoup l'original, et rien qu'a la vue de la bande annonce, le traitement s'avere tres different. Mais une confrontation Bale/Crowe dirigee par Mangold, qui plus est dans un western, moi je dis oui !!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
vu dans l'avion

 

c'est tout pourri

enfin pas tant que ca, mais mon dieu, cette fin!

 

et puis c'est lent, je me sui smoins ennuyé devant rush hour 3, c'est pour dire

 

Comme toi, vu dans l'avion il y a quelques jours, et meme si c'est pas le top en fullscreen pour donner une reelle impression, c'est quand meme mou du genou. Enfin c'est peut etre pas pour moi a vrai dire les Western a la Anthony Mann. Mais comme j'aime bien Mangold, j'attendais quelque chose de plus passionnant. Par contre je me suis endormi pendant Rush Hour 3 apres

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bin perso j'ai bien aimé même si j'ai pioncé 5 minutes au début

Belle partoche de Beltrami qui se réveille sur la fin, bien torché visuellement même si on a l'impression parfois que le film est tourné en numérique (des mouvements de grue rapide pas toujours très heureux) alors que dixit IMDB ca n'a pas l'air d'être le cas.

 

Reste la fin un peu nawak ou tout change dans les relations entre protagonistes, mais bon je boude pas mon plaisir car j'y suis allé sans rien savoir du film, ni même que Mangold était au commande

Link to comment
Share on other sites

Oh, I thought that moment was earned there. He spent the whole movie coming to respect the guy. Even when the guy was defeated, and after the crusty Pinkerton was killed, and after his boy joined them, and after the crooked railroad men tried to take Wade for themselves, and after the Doc died, and after the whole town was against him, and the last of the law men gave up... he was still going to get Wade on that train. That was just one more piece of the picture for Wade to recognize that Dan's life held value and meaning and honor.

 

Our intention was always for Wade to recognize this over the course of the movie.

 

Peut etre cela répond à vos questions... j'ai pas vu le film.

Link to comment
Share on other sites

Un film que j'aurais apprécié sans cette fin mongoloïde. Le personnage de Russell Crowe est trop incohérent. Un bon point pour Ben Foster qui pour le coup surpasse largement Christian Bale (à qui on a du oublier de dire qu'un mec avec une jambe de bois en principe ça boite).

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Vu hier soir (enfin !), et j'ai vraiment apprecie cette relecture du classique de Delmer Daves.

 

Western de tres belle facture donc, qui suit principalement l'intrigue de l'original tout en y ajoutant quelques peripeties personnelles qui s'integrent plutot bien au recit (le fils aine de Evans, la traversee du territoire apache).

Meme la fin, differente et eminement melodramatique, coule de source logiquement, je n'y ai pas vu de revirement vraiment genant.

 

 

Bale est Christian Bale, donc formidable comme d'habitude. Ben Foster gagnerait a avoir des roles de plus grande importance tant il inonde l'ecran de sa classe des qu'il apparait, un acteur visiblement doue pour jouer les psychotiques (cf. Six Feet Under ou Otage). J'apprehendais un peu le jeu monolithique de Crowe, mais il s'en sort bien dans le role de cette pourriture avec des principes.

 

Tres bon score de Beltrami et mise en images soignee, et malgre un rythme assez lanscinant (c'etait deja le cas dans Copland, autre western moderne du realisateur ), cette version de "3:10 to Yuma" est un excellent film, un western bien torche et passionnant quoique tres classique, ce qui est rarissime de nos jours.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...