Jump to content

Narco - Tristan Aurouet et Gilles Lellouche (2004)


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

Gustave Klopp est narcoleptique. Il s'endort n'importe où, n'importe quand, ses fréquentes crises de sommeil sont aussi brutales qu'inattendues. Si cette maladie constitue un véritable handicap pour sa vie professionnelle, elle lui permet cependant de vivre, dans ses rêves, des aventures inoubliables. À peine endormi, Gustave devient Klopp, un super-héros invincible et vengeur...

 

Vu hier soir, j'ai passé un bon petit moment. C'est bien fait (joli scope), les rêves de Gus sont sympathiquement mis en images, et le film distille suffisamment de folie douce (Poelvoorde, l'apparition de Vandammme, les jumeaux tueurs à gages patineurs sur glace ) pour sortir du lot. Par contre, un peu déçu par la conclusion :

SPOILERAlors quoi, il faut abandonner ses rêves et rentrer dans le moule ? C'est assez courageux, finalement, de la part des réals/scénaristes mais c'est quand un peu décevant.FIN SPOILER

 

Voilà, sinon, Gilles Lellouche est un acteur que j'aime bien. Il a une bonne gueule qui me revient bien. Et en plus, il réalise bien.

 

Link to comment
Share on other sites

Tiens, la balise spoiler fait des siennes.

 

J'aime beaucoup ce film.

Bien realise, bien rythme et tres bien interprete (si si, de Canet a Poelvoorde en passant par Zabou et Berleand). Un petit cote BD assume, et une histoire sympa (qui ne finit pas si "bien" comme on peut le croire, c'est plutot un poil amer je trouve...).

 

Et Gilles Lellouche est tres cool, une bonne trogne qu'on voit de plus en plus dans les prods francaises (je me souviens de "Boomer", un court metrage excellentissime sur le tuning le mettant en vedette, kikavu ?)

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...