Jump to content

Generation FLNC - Gilles Perez/Samuel Lajus - 2003


Basculo Cui Cui

Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Il est passionant ce doc, j'ai pas tout compris à la fin avec les differentes factions et la politique mais les intervenants racontent bien leur truc.

Ils fument tous, ils sont presque tous devant du bois quand ils parlent et ils disent pas les i et les a à la fin des mots.

Y'a un plan sur un scalp.

Link to comment
Share on other sites

En y repenssant c'est vrai qu'ils ont l'air sympa les mecs, mais quand on voit un scalp au milieu de la rue, on y repense à deux fois. Y'en a un a moustache qui à l'air sympa mais il a buté un mec en taule donc bon.

Moi je croyais que c'était fini le FLNC mais non...

Link to comment
Share on other sites

spafini, en effet

 

Sur libération.fr aujourd'hui:

 

"La colonie française de peuplement ne peut décider du destin politique de la nation corse»

 

On dit parfois que tous les coups sont permis en politiques. Mais la bataille peut parfois prendre des dimensions véritablement graves. En Corse, le FLNC-Union des combattants (FLNC-UC), l'une des principales organisations indépendantistes clandestines de l'île et partisan de la lutte armée, a lancé hier un avertissement aux «Français» résidant en Corse: «Nous conseillons aux Français étrangers aux intérêts vitaux de notre terre de ne pas se rendre aux urnes», écrit le FLNC-UC, dans un communiqué transmis à France3 Corse. Le FLNC-UC estime que «la colonie française de peuplement ne peut en aucun cas décider du destin politique de la nation corse». «Elle n'a aucun droit sur cette terre. Nous saurons lui répondre de manière adéquate le moment venu», poursuit le groupe indépendantiste qui revendique régulièrement de nombreux attentats dans l'île. Il avait revendiqué fin novembre seize actions de ce type dont des tirs de roquette contre des bâtiments publics.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
×
×
  • Create New...