Jump to content

Serial-Killers - Mike Mendez - 1997


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Mais il tue ce film

 

La jaquette du film donne déjà le ton en en faisant des caisses (Paroxysmique !, tain Peter, c'est toi qui a écrit la Tagline, avoue ) mais ça ment finalement assez peu sur le résultat final.

La belle rencontre ici entre les frères Odessa, traumatisés dans leur enfance par des maltraitantes parentales, et la famille Ryan, dont le degré de folie dépasse aisément celui déjà bien explosifs des frangins. L'American way of life comme vous ne l'avez jamais vu

 

Mendez esthétise à fond (quite à en faire trop, avec éclairages bleutés 80's, montages alternés...) mais révèle déjà un goût certains pour un grand n'importe quoi général : aux spectres grimaçants de Gravedancers et aux nonnes disco du Couvent, on assiste hébété à l'irruption d'un monstre transsexuelle, à des relents peckinpesques en diable, à un massacre à la hache, à l'assaut d'une pom-pom girl armée d'un M16...

Bon bref voilà tout est dit

 

Et en plus y'a A GADDA LA VIDA

Link to comment
Share on other sites

C'est pas très bon, c'est un gentil plagiat du Sous Sol de la Peur de Craven, mais quelque part ça n'en reste pas moins le meilleur film de Mike Mendez.

 

Y'a une bonne scène quand la jeune de la famille se tape le deuxième frère James : le syndrome de Stockohlm à son maximum, t'entends !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...