Jump to content

Phantoms - Joe Chappelle (1998)


Benj
 Share

Recommended Posts

700 personnes sont portées disparues, aucun indice, aucune trace ne permet de comprendre. 5 survivants se lancent à la recherche du mal mystérieux. Il est capable de tout réduire en poussière, d'anéantir toute vie humaine, de prendre n'importe quelle forme pour arriver à ses fins. Il est caché sous la Terre depuis des siècles...

cAI2LkaqOX0

 

Dis donc c'est bien chiant comme tout, c'est filmé sans talent alors que l'histoire avait du potentiel mais bon n'est pas Carpenter qui veut.

Pendant tout le film je ne pensais qu'à une chose : aller voir sur internet les tétés de Rose McGowan après le film

Link to comment
Share on other sites

Il y a effectivement une base qui laisse présager quelque chose de bon.

Et au final on se tape une méga-bouse.

Mise en scène en roue libre, montage déglingué bourré de faux raccords, acteurs pathétiques (sauf Schreiber qui s'avère plutôt marrant) et surtout des effets spéciaux de synthèse atrocement hideux. Tout cela est très dommage car il y a malgré tout un je ne sais quoi d'attachant dans tout ce bordel, un petit quelque chose qui laisse penser qu'il aurait fallut de pas grand chose pour que le film exploite le potentiel de son sujet de manière divertissante.

Oh, mais comment, il y a Ben Affleck au casting? Ca ne pouvait donc décemment pas être convenable.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Mouais, ben j'aimerais bien lire le livre juste pour ce qui correspond aux 30 premières minutes du film.

 

Parce que ça part vraiment bien au niveau scénario, on a une ville phantom typique américaine dans les montagnes vraiment superbe, et ça c'est exactement ce que je voulais voir.

Mais dès que le réal ose une scène flippante c'est hyper téléphoné, filmé frénétiquement, et le montage ne fait qu'empirer le truc. C'est ni drôle ni inquiétant... en plus il empile les effets bus. Bon ça arrivait quand même à me donner envie de savoir la suite mais à partir du moment où l'armée se pointe plus ça avance et plus ça mute en téléfilm

 

Après y'a du Resident Evil façon téléfilm, un pompage de The Thing bof et un final très dispensable et d'une facilité déconcertante

 

Au niveau du casting McGowan c'est bon, Schreiber est marrant, Ben Affleck passe encore en flan humain ( ) mais après c'est ignoble, surtout Peter O'Toole qui est à claquer et les bidasses qui sont de vrais mannequins en mousse

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...