Jump to content

Rare Exports - Jalmari Helander (2010)


meltingman
 Share

Recommended Posts

 

En Finlande, des éleveurs de rennes voient soudain leur bétail disparaitre juste après que des archéologues aient creusé un trou dans la montagne voisine. De cette "tombe sacrée" ils ont extrait l'une des figures préférée des enfants, mais la réalité n'est peut être pas aussi festive que prévue.

 

 

Que dire ?

Les deux court-métrages à la base du film m'avaient bien fait marrer à l'époque et honnêtement, Jalmari Helander aurait du en rester là.

Bien que joliment filmé (mais mal monté), le film oublie de développer ses personnages pourtant plutôt bien servi par des acteurs convaincants mais mal dirigés. Si l'idée de base est trippante, le scénario n'en fait pratiquement rien. Oscillant entre le conte macabre et l'humour de manière pas très homogène, le film se paye en plus le luxe d'une rupture de ton dans une dernière partie qu'on croirait tirée d'une production Amblin, sans le savoir faire. Les effets de synthèse sont hideux parce que trop montrés et... OH MON DIEU LA PUTAIN DE FRUSTRATION (je n'en dis pas plus).

Alors oui la fin... ah ah ah... La fin. Ben tout le film tient dans cette fin justement. Du coup on en revient aux court-métrages.

ENOOOOOORME DECEPTION.

 

Rare Exports Inc.

KAkxDdUEHaY

 

Rare Exports: The Official Safety Instructions

xkyqODDF-LU

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Un vrai régal qui a fait décidément un tabac à Gerardmer C'est court, efficace, assez drôle, vraiment inquiétant aussi, et plein de bonnes surprises. le "père noël" se relevant être uniquement un elfe par exemple

 

 

Euuuuuuuuuh.... On a pas vu le même film hein... Le père noël c'est ce gros truc immense et tout moisi dans la glace avec deux cornes qu'on ne verra justement jamais parce que.. Ben parce que le film ne sait pas ou il va. Ah si il va vers son titre et met 1h30 à arriver à son jeu de mots.

En tous cas le Pere Noel c'est tout, sauf un elfe. Ou alors,une fois de plus on a pas vu le même film

 

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

J'ai mis le terme "père noël" entre guillemets car je parlais de celui qu'on croit être le santa claus...jusqu'à la fin. Et on ne voit pas le vrai en effet, mais bon... faut dire que tout le budget a dû passer dans l'armée des vieux à poils

Link to comment
Share on other sites

J'ai mis le terme "père noël" entre guillemets car je parlais de celui qu'on croit être le santa claus...jusqu'à la fin. Et on ne voit pas le vrai en effet, mais bon... faut dire que tout le budget a dû passer dans l'armée des vieux à poils

 

 

Tu veux dire que tout le budget est passé dans des effets de synthèse même pas digne de Groland ? Perso je me demande ou est passé le budget. D'ailleurs je me demande aussi ou est passée l'idée géniallissime des courts-métrages qui ont couté beaucoup moins

 

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 1 month later...
  • 1 month later...

deception aussi, ça a la cul entre plein de chaises. Entre l'horreur, la comédie, le fantastique, mais ça ne convainc vraiment dans aucun genre finalement. Les scènes "naturelles" sont plutôt jolies, et paf, on passe en cgi en bois d'arbre, on sait jamais trop ou on va... Bon pas insupportable comme vision, mais surtout la frustration d'un truc qui aurait pu être vraiment sympa!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je m’attendais à un poil mieux (grosse réputation) mais ça reste clairement un bon film.

 

Joli, original (tonalité bien à lui).

 

Simple, efficace.

 

Des images marquantes (le vieillard recroquevillé dans l’abattoir, le gamin accroché au filet suspendu à l’hélicoptère, …) et un sacré souffle amblinesque (tu as dix ans lorsque tu regardes Rare exports).

 

C’est un peu frustrant aux entournures : durée un peu courte (j’en voulais plus !) et …

 

 

… Père-Noël qu’on ne verra jamais, choix couillu mais tout de même un peu décevant

 

 

Un joli conte avec une belle morale (il faut toujours écouter les enfants).

 

Des films comme ça, j’en veux bien tous les jours

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...