Jump to content

Quand la ville dort - John Huston - 1950


DPG
 Share

Recommended Posts

Doc Riedenschneider, un cerveau du crime fraîchement sorti de prison, projette un cambriolage de bijouterie qui devrait rapporter un million de dollars. Il recrute le perceur Louis, le chauffeur Gus, le bailleur de fonds Emmerich et le solide Dix Handley. Au début tout se passe comme prévu mais de petits incidents perturbent la mécanique du vol et chacun se révèle faillible.

 

Classique du sous genre du "film de casse", ce "Quand la ville dort" aka "Asphalt jungle" reste, 60 ans après sa sortie, un sacré morceau de pellicule. Mettant en scène des personnages typiquement "hustoniens", loosers éternels, dans un scénario aux petits oignons (une mécanique finement huilée qu'un grain de sable va faire capoter), le film enchaine des scènes mémorables sans jamais marquer le pas. Tout est soigné d'un bout à l'autre, des persos principaux (formidable Sterling Hayden, et un admirable Louis Calhern) aux roles secondaires mais essentiels (on y croise une toute jeune Marylin en maitresse d'Emmerich), de l'intrigue centrale (le casse) aux petits enjeux secondaires de chaque personnage, tout s'emboite à merveille, sans temps mort, sans défaut, dans une sorte d'idéal du film noir à l'américaine. La mise en scène est efficace, l'ambiance nous immerge totalement dans cet univers, la musique est au diapason, et tout concorde à faire de ce film le classique qu'il est devenu, sommet du genre, et influence majeure pour les cinéastes des décennies à venir (il n'y a qu'à voir tout ce que "Le cercle rouge" lui doit, voire même, le cinéma de Melville d'une manière générale). Classique indémodable, sur lequel le temps semble n'avoir aucune emprise, à voir, et revoir, et revoir...

 

Link to comment
Share on other sites

Je confirme, excellent film noir que j'ai découvert récemment en dvd grâce à la bibliothèque municipale. Il fait parti des rares films noirs que j'apprécie comme un vrai film et non pas comme un "classique intemporel qu'il faut replacer dans le contexte de l'époque".

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...