Jump to content

L'ange du mal - Michele Placido - 2011


DPG
 Share

Recommended Posts

aka "Vallanzasca - Gli angeli del male "

 

Le Mesrine à l'italienne par le réal de "Romanzo criminale" !

 

L'histoire : Un premier crime à l’âge de 9 ans, une réputation d’envergure à 27 ans. Le gangster Renato Vallanzasca défraie la chronique en Italie. Son charme et son humour gagnent le cœur de la plupart des Italiens, malgré les violences commises par son gang. Arrêté à maintes reprises et aujourd’hui condamné à une quadruple perpétuité, celui qu’on surnomme « l’Ange du mal » s’est joué des institutions pénitentiaires et a créé sa propre légende.

 

Avec Kim Rossi Stuart dans le rôle titre et Paz Vega

 

Les affiches moches italiennes :

 

 

 

La française, un chouia mieux, on dirait un peu "La nuit nous appartient" je trouve...

 

 

Ca sort début septembre en France et ça a l'air de peser !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Ben là c'est du tout bon après le très chiant Romanzo Criminale. Bon on connait l'histoire et on sait ce que l'on va voir. Des hold up, des kidnappings, des flics qui prennent des bastos, des procès, des putes etc ... et bien sûr les tics habituels genre je filme sous une bouteille de whisky avec 2 lignes de coke pas loin pour montrer le monde des gangsters.

Mais le film est vraiment carré avec de très très bonnes scènes parfois très fortes comme le meurtre d'une balance et pas mal de violence qui font plaisir à voir. Quand je vois que tout le monde se branle sur un téléfilm comme Un prophète et que ça sort en douce ça fait mal au bide car pour les amoureux des polars et de cette époque c'est le haut du panier.

Kim Rossi Stuart est juste monstrueux de bout en bout.

Franchement le polar qui m'a foutu le plus la trique depuis un bon moment ...

Link to comment
Share on other sites

T'avais pourtant bp aimé "Romanzo" à sa sortie, non ?

 

Bien aimé aussi cet "Ange du mal" sinon. Mais pour ma part, on marche clairement dans les pas de "Romanzo", à tous points de vue, avec les mêmes qualités et (légers) défauts. C'est carré, efficace, bien foutu, mais il manque un petit quelque chose pour que ça soit vraiment THE tuerie. A défaut, on a quand même un petit polar très fréquentable sur ce Mesrine à l'italienne

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

ah ben moi j'ai trouvé que ça marchait pas bien, ce Mesrine rital (dans tous les sens de l'expression).

 

Déjà j'ai trouvé que le premier quart était un bordel absolu, on ne comprend pas qui est qui, qui braque qui, qui tire sur qui...

 

Ensuite ça s'épure donc ça va mieux. Mais Kim Stuart était peut être pas le meilleur choix pour le rôle. Je l'ai trouvé assez transparent. Et la séquence où il gueule "Libre ! Libre !" en montagne est .

 

Y'a quand même quelques bonnes séquences et bonnes réparties.

 

" on a retrouvé ce papier dans son porte-parapluie...

- non mais j'ai une gueule à sortir avec un parapluie ?

- rectification : on a retrouvé ce papier dans un de ses slips"

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...