Jump to content

Une Place à Prendre (Career Opportunities) Bryan Gordon 1991


Benj
 Share

Recommended Posts

Josie est la fille de l'homme d'affaires le plus influent de la ville et désire partir de chez elle. Désorientée, elle s'endort dans un grand magasin. Quand elle se réveille, la nuit est tombée et se retrouve enfermée avec l'homme d'entretien qui s'avère être un menteur invétéré.

A-Or0vxh91Y

 

Un bon scénar de Hughes, pas de quoi fouetter un chat non plus, je me rappelle du film quand j'étais gosse pour moi bosser dans un supermarché c'était le paradis surtout si tu fais le couillon comme Frank.

Et puis il y Jennifer avec ses poops ronds comme des pains et son visage d'amour

Link to comment
Share on other sites

  • 7 years later...

On sent que Hughes est derrière : on a un huis-clos façon Breakfast Club (deux personnes que tout sépare se retrouvant enfermées), des voleurs façon Home Alone (sans les pièges cools ni la tension comique) et un héros à la Ferris Bueller, mais version looser. Le mec est un gros mythomane avéré et il est juste insupportable...du coup bon, se le farcir durant tout un film, même d'1h20, c'est chaud...

Connelly est sublimée jusqu'à la déraison dans le film, mais son personnage n'est pas fou (aucun ne l'est de toutes façons). C'est joliment filmé et photographié, mais au service d'un truc pas drôle et un peu chiant. Le film a son (tout) petit charme, mais ça reste loupé.

 

Cette vidéo sur Space Age Love song (qu'on entend pas du tout dans le film) est mieux que le film

mcMh6GZoFC8

Link to comment
Share on other sites

D'accord de A à Z avec Jeremy. Cette tête à claques de Franck Whaley n'a pas le charisme pour porter le film. Quant à Jennifer c'est l'atout charme pour émoustiller les ados. Une comédie passe partout qui ne vaut que pour le charme de Jennifer.

NastyExcitableBunny-size_restricted.gif

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...