Jump to content

L'amour dure trois ans - Frederic Beigbeder - 2012


DPG
 Share

Recommended Posts

Premier film pour l'écrivain, chroniqueur, présentateur télé Fréderic Beigbeder. Il adapte pour cela son bouquin "L'amour dure 3 ans". Et le film lui ressemble totalement. Ceux qui apprécient le personnage / l'écrivain retrouvera sa patte, son univers, son ton, qui se décline sans mal au cinéma. Les allergiques pourront passer leur chemin car ils pourront reprocher au film les mêmes limites qu'à ses livres et à son "monde". Étant plutôt client du bonhomme et de ses bouquins, j'ai passé un très bon moment. Le film passe très bien, est frais, servi pas des bons dialogues, un chouette casting (avec de vrais seconds rôles) et une légèreté bienvenue. A mi-chemin entre des comédies romantiques inspirations anglo-saxonnes du Guitry et du Woody Allen 70's, le film tient sa ligne d'un bout à l'autre (même si le dernier acte contient quelques facilités), porté par un Gaspard Proust, alter ego troublant de l'auteur à l'écran, qui est sans mal à Beigbeder ce que Doinel était à Truffaut. On sent un vrai amour du cinéma de la part de Beigbeder, qui, s'il est parfois retranscris de façon un peu maladroite (un "cameo" final que je ne dévoilerai pas, de nombreuses citations un peu "lourdes" au bout d'un moment) n'en est pas moins sincère et rafraichissant. Un vrai amour aussi des comédiens, des bons mots, du timing, enfin bref, de vrais qualités "cinématographiques" qui permettent au film d'être une premiere oeuvre attachante, imparfaite mais prometteuse. En tout cas un bon divertissement, et c'est déjà pas mal !

 

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

C'est mignon, mais pfff, j'ai vu le temps passer.

 

Le film se suis tant bien que mal, avec ses jolis moments, ses moments abominafreux -les monologues de Marronier sont à se taper les tête -, Lemercier est géniale en éditrice, Louise Bourgoin a de jolis seins, Joey Starr est (quel twist !) ...d'ailleurs tous le casting est bien, il faut reconnaître ça.

 

Un essai attachant, mais Beigbeder est meilleur écrivain que cinéaste. Pour l'instant.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je ne sais pas trop. J'avais beaucoup aimé le bouquin, en l'état l'adaptation lui ressemble beaucoup. J'ai eu du mal avec Gaspar Proust pour commencer, puis il a fini par remporter mon adhesion. C'est surtout la mise en scène qui m'a gâchée un peu le plaisir, j'ai trouvé les tics visuels un peu dépassés, et l'abondance de caméos super contents de faire dans l'auto-dérision plus agaçante que sur le papier.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...