Jump to content

Megan Is Missing - Michael Goi (2011)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

Je me suis enquille ca apres avoir regarde le tres vain A Serbian Film. Je parcourais deux ou trois pages a propos de ce dernier film quand j'ai vu des ados faire reference a un certain "Megan Is Missing". Il s'agit d'un enieme torture porn facon found footage avec moults sequences graphiques et psychologiques douteuses.

 

Megan Stewart, 14, and her best friend Amy Herman, 13, though opposites in personality, are best friends. Megan carries the front of being the most popular girl in school, but this masks a lifestyle of hard partying, drugs, alcohol and indiscriminate sex. Amy, unpopular and socially awkward, clings to her relationship with Megan as a lifeline to social acceptance. Together, these two young girls forge a deep friendship based on their mutual needs. The two girls regularly communicate by web chat cameras or cell phone, and even meet boys online. As Megan seeks friends who are different from her usual posse of hanger-ons, she is introduced by a friend online to a 17 year-old boy named Josh in a chat room. Megan and Josh bond quickly, leaving Amy feeling a bit left out. One day, Megan goes to meet Josh in person, and she is never seen again. Amy launches into a concentrated effort to find her friend...

 

 

C'est monte comme un de ces tres mauvais documentaires amateurs sur youtube, croisement de (fausses) videos amateurs, de photos, de journaux televises, de videos de surveillance qui repassent en boucle, au ralenti ou agrandies 500 X, et entrecoupe de texte foireux faisant office d'arc dramatique. Le but officiel du film semble de prevenir les ados du danger des rencontres sur internet (une part de la recette des ventes va a une association caritative), le but officieux du realisateur semble de faire un gros film d'exploit' qui tache. Les 25 dernieres minutes consistent a l'etalage de materiel supposement poste par le maniaque sur internet ou retrouve par la police

(des photos fetichistes pedopornographiques, ainsi que des plans fixes du maniaque qui viole une gamine de 13 ans, qui la fait bouffer une bouillie a meme le sol, pour finir en apotheose avec un plan de 10 minutes du mec qui creuse un trou pendant que la gamine le supplie de la laisser en vie)

. J'avoue que, comme "A Serbian Film", j'ai trouve ca tellement gratuit, que j'ai fini le truc en accelere. Plus je vois des conneries comme ca, plus je repense a Martyrs en me disant que c'est un vrai chef d'oeuvre qui a su transcender le genre.

 

 

H3VjC3CcdcY

Link to comment
Share on other sites

J'avoue que, comme "A Serbian Film", j'ai trouve ca tellement gratuit, que j'ai fini le truc en accelere. Plus je vois des conneries comme ca, plus je repense a Martyrs en me disant que c'est un vrai chef d'oeuvre qui a su transcender le genre.

 

Je ne suis pas sûr qu'il faille le comparer avec A Serbian Film. C'est un documenteur formellement gratuit, tu as raison là-dessus. Néanmoins, ce film à le "mérite" d'insuffler un peu de "tension", surtout après les fameuses photos dévoilées qui m'ont relativement perturbé. Le film (bien que laborieux) propose de la "prévention", tandis que le deuxième (malgré un début prometteur niveau suspens et une photo bien léchée à la red) est une immondice à la pédophilie sous-jacente. Je regrette d'avoir vu ce gerbian film bien plus qu'une fois d'avoir ramené de boite cette demoiselle, qui m'ait un soir, vomit dans mon lit..

 

Pour ce qui est de Martyrs, c'est un autre débat..

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...