Jump to content

La bataille de Solferino - Justine Triet - 2013


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Laetitia est une mère débordée. Alors elle prend le pire baby-sitter du monde et s'en va couvrir un reportage pendant les élections présidentielles. Son ex, qu'elle ne veut pas voir, débarque pour voir les enfants. Bon, ça donne pas envie hein ? Ben c'est normal...

 

Attention, CINÉMA FRANÇAIS. Mais genre le vrai. Le pauvre, le moche, l'encensé, l'engagé, le social. Il est là.

Je me suis méfié du film comme de la peste (la b.a était affreuse : et manque de pot, pas mensongère) mais avec une telle couverture presse, je me suis peut-être dis que je ratais un truc. Bon c'est simple, dès le début c'est infect : on a une histoire inintéressante tournée dans l'urgence, avec des gosses qui crient dans le fond, des personnages insupportables, une actrice à poil pour faire genre...

C'est affreux de bout en bout, je vois pas ce qu'on peut dire d'autre.

 

Link to comment
Share on other sites

Comédie flippée, proche parfois d’"After Hours" de Scorsese, sur une journée tournant au cauchemar, "La Bataille de Solférino" est également un film épique mêlant amour et politique.

 

Un film euphorisant, entre fiction et documentaire, au cœur de la journée cruciale de l’élection présidentielle du 6 mai 2012. A la fin de la bataille, c’est le cinéma qui l’emporte.

 

La cinéaste cherche (et trouve) la formule du cinéma qui possède la même intensité qu'un concert rock. Quelque chose qui ne soit pas lissé, qui soit craché ou bégayé.

 

Tension, excitation, hystérie, exultation : c'est un cinéma exacerbé et risqué, blackboulant tout formatage, que nous livre la réalisatrice Justine Triet, nouvelle venue issue des Beaux-Arts.

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Juste après le film, j'ai lu exactement les mêmes avis presse. Et je suis convaincu qu'ils n'ont pas vu le même film (ou qu'ils l'ont imaginé à partir du matériel promo ).

 

Epique

Concert Rock

After Hours

Cinéma risqué

 

Non, je comprends pas.

Link to comment
Share on other sites

Vicnent Macaigne, il cherche absolument à avoir la filmo la plus "film français" de l'histoire ou bien ?

 

C'est un peu le Louis Garrel des hipsters moches ?

 

Je ne sais plus....

 

Cette affiche, ce pitch....

 

 

 

Encore un film dont on a eu l'idée sur le volet....

 

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...