Jump to content

Divorce club - Michael Youn - 2020


DPG
 Share

Recommended Posts

Après 5 ans de mariage, Ben est toujours aussi éperdument amoureux. Jusqu’au jour où il découvre en public que sa femme le trompe : humilié et plaqué dans la foulée ! Abattu et lâché par ses proches, Ben peine à remonter la pente jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Patrick, un ancien ami lui aussi divorcé qui lui propose d’emménager chez lui. Patrick, au contraire de Ben, entend bien profiter de son célibat retrouvé et de tous les plaisirs auxquels il avait renoncé durant son mariage.

 

C'est gentiment nul, conforme à ce qu'on pouvait en attendre. En fait, c'est surtout très inégal, comme si le film avait été fait par 4 ou 5 réal différents... Du coup, on alterne des trucs corrects avec de l'immonde, quelques gags sympas avec des trucs ultra lourds... Arnaud Ducret joue hyper mal, les seconds rôles, on a à boire et à manger... Globalement ça fait vraiment film de vieux con embourgeoisé pendant les 2/3, puis le final, à défaut de devenir génial, remonte un peu la pente... 90% des vannes se voient venir à des kilomètres et par moments, on sent que Michael Youn tente de jouer la carte déglingue type Morning live et autres conneries de sa jeunesse, mais le coeur n'y est plus, et ça tombe à plat... Au final, ça ressemble surtout à du sous Philippe Lacheau, je vous laisse prendre cette phrase comme vous voulez !

Mais bon, si les gens désertent les salles de ciné, "c'est la faute du Covid, l'Etat doit donner de l'argent" ! Merci, au revoir.

 

3599307.jpg

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...