Jump to content

Don't Look Up - Adam McKay (2021)


Benj
 Share

Recommended Posts

5656957.jpg

Citation

Six mois et quatorze jours. C’est le temps qu’il reste à la Terre avant une collision avec un monstre géocroiseur dans l’hilarante satire Don’t Look Up : déni cosmique, joli cadeau diffusé sur Netflix en ce jour de Noël. Découverte au début du film par les astronomes Randall Mindy (Leonardo DiCaprio) et Kate Dibiasky (Jennifer Lawrence), la comète de près de 10 km de diamètre a 99 % de chances de pulvériser la planète. À partir de l’instant où, la mine défaite et horrifiée, les scientifiques comprennent l’imminence du désastre, le réalisateur Adam McKay déclenche sur deux heures dix-huit une course contre la montre désespérée pour convaincre la Maison-Blanche d’organiser la riposte.

 

Bon, ça enfonce des portes ouvertes, ça lance des piques à droite et à gauche un peu n'importe comment.

La caricatures des Trumpisto-antiGreta-antiVaxx-MAGA n'est pas à la hauteur, car leurs faits et gestes sont déjà ridicules. Du coup on a certes Meryl et Jonah qui font des connards parfaits mais c'est tellement loin de la réalité. J'ai trouvé le perso ElonMuskesque tellement fade.

Après peut être que ça ne doit rester qu'un simple divertissement, mais même en tant que tel c'est pas la folie non plus. Et si ça doit emmerder des connards je ne suis pas sûr que ça fasse un quelconque effet.

 

Reste Cate qui est magistrale, et Jonah qui est parfait en connard.

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est pas mal, gentillet mais ça passe le temps.
Je pense pas que le film ait d'autre vocation que celle là, on n'est pas ds "Les hommes du président" non plus hein. Et comme tu dis, les politiques / médias / etc de nos jours sont déjà tellement caricaturaux que c'est dur de pousser le curseur plus loin que la réalité... Les acteurs semblent un minimum concernés, c'est déjà ça, il y a qques trucs marrants. C'est aussi trop long pour ce que ça raconte (comme 80% des films actuels, et encore plus ceux des plateformes je crois) , mais bon, ça se regarde qd même sans problème meme si tout est cousu de fil blanc

Link to comment
Share on other sites

C'était effectivement très divertissant et comme tu dis, les acteurs sont investis et on prend du plaisir à les suivre dans leur périple en idiocratie.

Pas sûr que les portes que ça enfonce soient toutes si ouvertes que ça... si on laisse de côté la caricature absurde du gouvernement US, la satire des médias et (un peu) du monde connecté frappe assez justement. Ca ne fera réagir personne, mais c'est un peu réconfortant...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...