Jump to content

Rovdyr - Patrik Syversen - 2008


Florent
 Share

Recommended Posts

  • 10 months later...

Ca se passe en 1974, c'est une bande de jeunes qui se rendent en forêt pour une randonnée à bord d'un minibus. Ils s'arrêtent dans une station service bizarre, ils prennent une auto-stoppeuse à l'air franchement stressé, et puis il leur arrive des trucs avec des autochtones.

 

C'est marrant ça me rappelle quelque chose ce truc !

 

Vi donc c'est un survival pur jus made in Fjordland, que le mec du NIFFF nous a improprement présenté comme un slasher, dont les influences transpirent tellement à l'écran que ce n'est pas la peine de les citer. Le résumé est assez clair ...

 

La bête n'a pas trop eu la cote au NIFFF, j'ai pas senti le public réceptif, Cyril l'a trouvée à chier, je ne parle pas de la Tortue qui n'a même pas daigné faire le déplacement !

Bah, personnellement j'ai bien aimé, même si le réalisateur ne montre pas une once d'originalité il emballe son produit avec sérieux en respectant le cahier des charges du genre. 75 minutes bien brutales baignant dans une photographie grisâtre et marronasse, avec des gros barbus qui chassent le hippie en utilisant moult pièges, couteaux et armes à feu.

 

J'ai eu ce que je voulais, pas plus, pas moins. On a fait mieux dans le genre, c'est clair, mais en produit du samedi soir ça passe très très bien.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Commençons par les bons points d'abord. Rovdyr baigne dans une belle atmosphère typique des années 70 à commencer par une belle lumière crue et naturelle, sans oublier les protagonistes typique des teenagers de cette époque (enfin parfois). Le réal sait tenir sa caméra et sa réalisation carré est parfaite même si parfois il s'emballe dans une réalisation très 2000 qui casse un peu le film. La façon de filmer les chasseurs est bien foutu même si il loupe parfois des plans simples. Ils ne font pas peur un instant, on ne sent pas la tension lors qu'ils sont dans le plan.

 

Malheureusement le film échoue par manque d'originalité. Pas un instant il essaie de faire décoller son film et malgré quelques scènes gores très sympathique, jamais je ne me senti dérangé, malmener. C'est du déjà vu et en mieux et c'est bien dommage. On a l'impression de voir un produit bien calibré mais sans vraiment d'âme. Et pourtant le réal aurait pu réaliser le survival des années 2000 malgré un scénario déjà vu. Un sentiment d'inachevé se ressent à la fin du film qui ne dure qu'1h19 même si il parait durer plus longtemps. C'est dire.

 

Reste que Rovdyr possède des qualités qui devraient réjouir pas mal de monde (Niko13 va sûrement aimer ) mais qui ne va pas révolutionner le genre.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Vu au week de la peur à St Maxime en VOSTA

 

Bon vous avez quasiment tout dit, pour résumer :

 

a. la musique, , les chansons norvégiennes des années 70, ça démoulent les caribous.

b. la réalisation est super maîtrisé même si quelques petits "truc" viennent un peu gâcher (genre je bouge ma caméra pour exprimer la confusion,...), le film bénéficie de certains plan magnifique.

c. le film n'est pas original dans son ensemble sauf lorsque qu'un des chasseurs (éventrant une de ses victimes à proximité des rescapés cachés en contrebas d'une butte), décide ne pas les attaquer mais les laisser mariner dans leurs peurs.

d. les acteurs sont très bons, je trouve, la grande qualité du film est de nous donner des personnages réalistes, des inconnus sur lesquels on peut projeté nos angoisses.

e. des effets spéciaux vraiment bons, la cheville bousillé au fusil de chasse

 

Que dire de plus, on est dans un genre tellement codifié et balisés par des dizaines de films précédents que le film qui arrivera à nous donner le petit plus n'est pas encore né.

 

Pour ma part j'ai pris un certain plaisir. C'est court, c'est sec, violent, sanglant, réaliste, efficace.

Un des meilleurs films de la sélection.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

bah alors moi je dis:

 

c'est court , ça bouge pas trop la caméra dans tout les sens, le film ne nous pond pas une énième équipe de dégénérés comme chasseurs, là ce sont de vrais chasseurs de gibiers avec appeaux, ça ça m'a fait plaisir. Les gosses sont pas prise de tête.

par contre c'est fou comme les chasseurs des temps moderne ne s'adonnent pas au viol, triste

 

ok c'est trop pas original pour un sous mais ça déçoit pas du tout.

Camilla rempli à merveille son short

Link to comment
Share on other sites

Bon, alors ce Texas Chainsaw Massacre au pays des fri-dibi-di-hu est une bonne surprise. C'est bien foutu, pas très long, du coup on a pas le temps de s'emmerder, les djeunz (enfin la fille surtout) se défend bien, c'est pas une enième nunuche qui attend la gueule béante qu'on vienne la trucider, les méchants sont très très méchants comme ils se doit, prouvant à leur confrères redneck qu'ils ont de la concurrence. C'est marrant, car je l'ai maté juste après wrong turn 2, et des références revenaient sur les "villageois" (genre "les enculeurs de porcs" et d'autres trucs). En plus, j'adore le côté 70's, le van orange de mes rêves, les couleurs pastels, les fringues d'époque etc...

bref, c'est tout à fait pas original, ça révolutionnera pas le genre, mais j'ai bien aimé!

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...