Aller au contenu

Censure et BD


Cyril

Messages recommandés

J'ai eu vent du site sur le forum Hkmania, je vous en fait pars ici même !

 

Il y a sûrement d'autre site qui traite de ce sujet, si vous avez plus d'info !

 

L'association Promouvoir, pour la " défense des valeurs judéo-chrétiennes et de la famille ", à l'origine de la plainte ayant entraîné le retrait des écrans du film Baise-moi, s'intéresse également à la BD. Au mois de mai, usant de la même loi (l'article 227-24 du Code pénal dit " loi Jolibois "), elle a porté plainte contre la FNAC d'Avignon pour la mise en vente d'albums contenant des " messages violents et pornographiques susceptibles d'être perçus par des mineurs ". Dans ce cas de figure, c'est un tribunal correctionnel qui aura à juger de l'affaire, le 27 septembre prochain.

 

http://poncetd.club.fr/CENSURE/comicsdaily.htm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 60
  • Created
  • Dernière réponse

Oulala, mais ca a commencé y'a super longtemps cette affaire :

 

La FNAC épinglée par la justice pour avoir laissé des BD adultes à portée des enfants (2001-02-26)

 

Jeudi dernier, le tribunal correctionnel de Lyon a condamné les directeurs des deux magasins FNAC de Lyon à payer chacun 20.000 francs d'amende (soit 3.049 euros) pour avoir laissé des albums de bandes dessinées pour adultes à la portée des enfants. En revanche, les magistrats ont relaxé le président de Relais FNAC, la structure chargée des magasins de province de la chaîne. Les trois responsables de la FNAC étaient poursuivis en qualité de mandataires sociaux de l'entreprise à la suite d'une plainte introduite en citation directe par trois familles lyonnaises. Le parquet s'était associé à leur action. Les deux responsables de la FNAC devront aussi verser aux trois familles, qui s'étaient constituées partie civile, un franc de dommages et intérêts, ainsi que 20.000 francs (soit 305 euros) au titre des frais judiciaires. La constitution de partie civile de l'Union départementale des associations familiales du Rhône (UDAF), qui s'était associée aux plaignants, a cependant été rejetée par le tribunal.

 

source : http://www.bdpassion.fr/?p=news&arch=2-2001#14

 

Peut-etre qu'à Avignon y'a encore de la BD adulte, mais à Lyon, ils ont fait le nettoyage depuis longtemps. D'abord ils avaient plastifié toutes les BD, puis ils ont fait maigrir le rayon.

 

Mais le plus drole reste le texte original de la loi, lisez-le bien :

 

Le fait

soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent ou pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine,

soit de faire commerce d'un tel message,

est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende lorsque ce message est susceptible d'être vu ou perçu par un mineur.

Lorsque les infractions prévues au présent article sont soumises (commises) par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables.

 

En gros ce texte permet d'éradiquer tout ce qui n'est pas Disney et d'en poursuivre les auteurs et distributeurs. Suffit d'un peu de zèle.

Bienvenue au pays des libertés les aminches !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé mais pour moi c'est trés different.

On parle ici de consultation et de diffusion a des mineurs et dans ce cas je suis a fond avec cette loi.

Comme pour le thread sur les jeux, la défense de la liberté d'expression ne doit pas permettre n'importe quoi et en effet, un mineur ne doit pas avoir la possibilité de lire des pornos ou autres a la Fnac, désolé.

C'est a la Fnac (ou autres) de faire en sorte que seul le public autorisé puisse les consulter

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En même temps y'a pas si longtemps à la FNAC d'Orléans tu trouvais du Serpieri ou du Manara à la même hauteur que les albums de Tintin, soit droit devant les yeux des morpions de 8 ans.

 

Le minimum c'est quand même de mettre les BD pour adultes tout en haut des rayons, et là on parle pas de censure.

 

Edit : salaud de Bast, plus rapide que moi !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En même temps y'a pas si longtemps à la FNAC d'Orléans tu trouvais du Serpieri ou du Manara à la même hauteur que les albums de Tintin, soit droit devant les yeux des morpions de 8 ans.

 

Le minimum c'est quand même de mettre les BD pour adultes tout en haut des rayons, et là on parle pas de censure.

 

Edit : salaud de Bast, plus rapide que moi !

et toc

 

Par contre tu as cité les exemples que je voulais mettre (Serpieri) donc on est quitte

Par exemple, je les ai tous et voyant ma gamine commencer a fouiller mon rayon Bd, je me tate grave entre revendre l'intégrale ou les cacher le temps qu'elle soit en mesure de "comprendre".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Par exemple, je les ai tous et voyant ma gamine commencer a fouiller mon rayon Bd, je me tate grave entre revendre l'intégrale ou les cacher le temps qu'elle soit en mesure de "comprendre".

 

Au fait, c'est pas pour dire mais depuis que tu es papa t'es devenu un vieux réac !!

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'association Promouvoir, pour la " défense des valeurs judéo-chrétiennes et de la famille ", à l'origine de la plainte ayant entraîné le retrait des écrans du film Baise-moi, s'intéresse également à la BD. Au mois de mai, usant de la même loi (l'article 227-24 du Code pénal dit " loi Jolibois "), elle a porté plainte contre la FNAC d'Avignon pour la mise en vente d'albums contenant des " messages violents et pornographiques susceptibles d'être perçus par des mineurs ". Dans ce cas de figure, c'est un tribunal correctionnel qui aura à juger de l'affaire, le 27 septembre prochain.

Cette plainte a peut de chance d'aboutir. Comme d'habitude, celà va faire de la pub aux produits visé, comme delà avait été le cas pour "Rose bonbon".

 

Les censeurs, en plus d'être intolérants, sont vraiment stupides.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Euh, le texte ne parle pas de cacher a une certaine hauteur ces oeuvres mais tout simplement de les faire dégager, ça parle aussi de retoucher les BD et d'autre joyeuseté.

 

JESUS !

http://www.xe.com

 

on parlait du texte de la loi cite par riton , pas de la plainte des autres connauds.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que je pige pas c'est que par exemple les Manara étaient aussi accessible pour les gosses chez un libraire il y a 15-20 ans qu'aujourd'hui (je sais je me rinçais l'oeil dessus) mais y'avait aucun problème de ligue bien pensante qui nous bavait sur les rouleau parce que blablabla valeurs de mes burnes alors pourquoi aujourd'hui ils viennent nous pomper l'air avec ça ? c'est un effet de mode ? y'a du pognon à se faire ? c'est un concours pour savoir quelle est la religion la plus con ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Désolé mais pour moi c'est trés different.

On parle ici de consultation et de diffusion a des mineurs et dans ce cas je suis a fond avec cette loi.

 

Tous les films interdits aux moins de 12 ans peuvent tomber sous le coup de cette loi, et de nombreux classé "tous publics" aussi.

Et tu lis mal : la loi dit "susceptible d'être vu ou perçu par un mineur", et pas de diffusion à des mineurs. A part les sex shops, les magasins sont en général ouverts aux mineurs. Un bouquin d'Ellroy dans n'importe quelle librairie est suceptible de tomber sous le coup de cette loi. Batman peut tomber sous le coup de cette loi.

Quant à la pornographie, elle n'a toujours pas de définition légale de manière générale, et spécifiquement en littérature ou arts graphiques.

 

Et puis ce n'est pas différent puisque c'est de cette loi que se servent les assoc pour porter leurs attaques, faire interdire des films aux moins de 18 ans alors que la comission les avait classé moins de 16 et pour défendre les "valeurs judéo-chrétiennes et de la famille".

Et que cette loi a été faite pour ça, et non pour protéger les mineurs, sinon elle serait plus précise, cadrée et moins sujette à en faire ce qu'on en veut.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Euh, le texte ne parle pas de cacher a une certaine hauteur ces oeuvres mais tout simplement de les faire dégager, ça parle aussi de retoucher les BD et d'autre joyeuseté.

 

JESUS !

http://www.xe.com

 

on parlait du texte de la loi cite par riton , pas de la plainte des autres connauds.

 

Ok

Par contre Riton n'a pas tort en disant qu'avec un peu de zèle il est facile de prouver que n'importe quoi est visible par un enfant.

La loi est ce qu'elle est, c'est son application par les hommes qui peut la rendre liberticide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok mais je ne crois pas une seconde qu'un tribunal ira interdire un pavé d'Ellroy. Par contre des mangas de cul ou du Serpieri sans protection particulière, comme j'en vois frequemment si.

C'est tout le probleme d'une loi, elle est faite pour couvrir le aximum de cas possible et on est en France, pays ou les juges sont quand meme pas trop des cons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Euh, le texte ne parle pas de cacher a une certaine hauteur ces oeuvres mais tout simplement de les faire dégager, ça parle aussi de retoucher les BD et d'autre joyeuseté.

 

JESUS !

http://www.xe.com

 

on parlait du texte de la loi cite par riton , pas de la plainte des autres connauds.

 

Ok

Par contre Riton n'a pas tort en disant qu'avec un peu de zèle il est facile de prouver que n'importe quoi est visible par un enfant.

La loi est ce qu'elle est, c'est son application par les hommes qui peut la rendre liberticide.

Exactement et j'ai plutot confiance en notre justice francaise ( Super dupont inside)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hé ho les mecs les Manara ça a fait partie de mon éducation sexuelle, si quand j'avais 8/10 ans ils avaient été en haut des rayons comment j'aurais su ce qu'était un orgasme féminin, moi, hein ?

 

Et d'ailleurs merciiiiiiiii à mon papa qui achetait l'Echo des Savanes tous les mois, ce qui m'a permis de connaitre mes permiers émois sur les pages du Déclic ou du Parfum de l'Invisible !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hé ho les mecs les Manara ça a fait partie de mon éducation sexuelle, si quand j'avais 8/10 ans ils avaient été en haut des rayons comment j'aurais su ce qu'était un orgasme féminin, moi, hein ?

Moi c'est les echos des savannes de la grande epoque de mes parents

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hé ho les mecs les Manara ça a fait partie de mon éducation sexuelle, si quand j'avais 8/10 ans ils avaient été en haut des rayons comment j'aurais su ce qu'était un orgasme féminin, moi, hein ?

 

Et d'ailleurs merciiiiiiiii à mon papa qui achetait l'Echo des Savanes tous les mois, ce qui m'a permis de connaitre mes permiers émois sur les pages du Déclic ou du Parfum de l'Invisible !

 

moi je parlais des reliures de mon papa avec Bretecher, Mandryka et Gotlib

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moi je parlais des reliures de mon papa avec Bretecher, Mandryka et Gotlib

 

Ah non, moi c'était Manara, les 110 Pilules, et une BD érotico-madmaxienne dont les personnages étaient moitié hommes, moitié félins !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...