Jump to content

Twin Peaks : Fire walk with me - David Lynch - 1992


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Revu durant le cycle Lynch à la Cinémathèque qui a lieu ce mois ci (il y a d'ailleurs une nuit Twin Peaks la semaine prochaine) :il fallait donc impérativement que je vois ça (un Lynch se doit d'être vu dans une belle et grande salle obscure non ?), mais ayant déjà vu Blue Velvet en salles, et celui là arrivant en deuxième (ou en premier, je doute ) dans mon classement, le choix m'a semblé logique en fin de compte...

La copie était visiblement québécoise (Feu marche avec moi ), parfois très sale (plutôt drôle de voir l'écran se griffer lors du pétage de plomb du père de Laura), parfois trop sombre, mais en général de bonne tenue.

 

Idée de génie que de mettre enfin en lumière ce qui n'était qu'un spectre dans la série, une photo, un corps glacé : la première demi-heure, axée sur la disparition de Teresa Banks, est un complément d'enquête plus utile pour les connaisseurs de la série que les spectateurs "vierges", le tout servi via un comique absurde, qui a d'ailleurs rudement bien fonctionné dans la salle.

Puis vient ensuite ses fameux sept derniers jours, au fil des hallucinations, des prises de drogue, des orgies : les narines poudrées et les yeux humides, Sheryl Lee se fond dans son personnage de manière spectaculaire, quite à flirter avec un certain cabotinage. Le tout saupoudré de fulgurances de flippe, de tensions (la sortie en voiture en particulier ) et d'érotisme (ah le bang bang bar ) permettant à Lynch de se déchainer comme jamais.

Presque tout le beau monde de la série est donc dégagé au profit de Laura, barbie de porcelaine félée le jour et traînée enfumée la nuit. Au delà du fait de la voir enfin prendre vie (ou la perdre plutôt...), on reste incroyablement ému par ce qui restera le plus beau portrait de femme du cinéma de Lynch. La créature, enflammée, reste consciente d'un bout à l'autre qu'elle se consume, comme enfermée dans un destin qu'elle devine déjà comme tragique : lorsqu'elle craque sur "World of Blue", c'est assez difficile de ne pas être dans le même état qu'elle...

 

Quant à l'épilogue, on a rarement fait aussi taré au cinéma : la grâce la plus divine, la terreur la plus absolue, un goût de montée au ciel infernale, de chagrin d'amour infini.

 

And the angels

wouldn't help you...because they've all gone away...

Link to comment
Share on other sites

A priori y'a pas différentes versions, juste un workprint de 4h (mais bon c'est un workprint) et les fameuses 50 minutes de scènes coupées qui montrent notamment plein de persos de la série qui ne sont pas dans le montage final.

 

Lynch s'est battu pour faire restaurer ces scènes, mk2 aurait aussi souhaité le faire et aurait abandonné vu le coût, grosso modo c'est plus ou moins mort. Des histoires de droits aussi, bref c'est un peu flou (là-dessus Jérôme pourra peut-être nous éclairer effectivement).

 

Ce qu'on savait pas jusqu'à récemment - moi en tout cas - c'est que mk2 avait prévu une méga édition collector du film en 2002 et a fait tourner près de 20h d'interviews par le webmaster de Dugpa.com (site spécialisé Lynch/Twin Peaks) pour un gros documentaire qui aurait du accompagner les scènes coupées sur le DVD. Visiblement tout est tombé à l'eau, et même le documentaire, qui s'annonçait super complet, semble oublié.

 

http://dugpa.com/2010/08/28/mk2-to-release-twin-peaks-fire-walk-with-me-on-blu-ray-in-france-deleted-scenes-doubtful-and-a-world-of-blue/

 

A priori le Blu-ray ça sera le film et point barre.

 

Quand je pense que Twin Peaks FWWM est une production Bouygues

Link to comment
Share on other sites

J'avais, en effet, entendu parler de cette méga édition. Mais étant donné que je suis plus intéressé par le personnage de Laura, je pense pas non plus fantasmer tant que ça sur cette hypothétique version longue...mais ça doit faire rager les fans de la série

 

Et pour Bouygues, quand j'ai vu ça sur le carton du générique, en effet...

Link to comment
Share on other sites

...mais ça doit faire rager les fans de la série

 

C'est pas rager, c'est que Lynch boucle plein de boucle dans le film et certains persos en profitent pas. Et comme il se recentre sur Laura et oublie toute la légèreté de la série pour donner dans l'hystérie et la noirceur certains ont pris ça pour une attaque contre la série ou un enterrement de première classe (la première image du film c'est quand même une hache dans une télé).

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

J'ai essayé de revoir le film en HD il y a peu et j'avoue que j'ai eu du mal. Déjà je suis un grand fan du film que j'ai du voir 5/6 fois au cinéma et même en Allemand avec une ex . Même si je sais que Lynch aimait bien se palucher pour bousculer son public, là j'avoue que ça ne passe plus. Même la mise en scène est parfois dur à supporter. Reste quelques scènes qui passent, toujours une belle ambiance et une magnifique fin mais je sens que c'est le genre de film que je n'aurais pas du revoir

Link to comment
Share on other sites

  • 6 years later...

Je me suis refait récemment toute la série avant de mater la nouvelle saison, et je n'avais encore jamais vu le film. Autant dire que la ressortie ciné actuelle est tombée à point !

 

Vu donc au MK2 Biblio en copie restaurée, et totalement sous le charme. Merveilleux complément à la série, totalement envoutant, poisseux, dark, fascinant. Laura retrouve ainsi la place qu'elle mérite par rapport à la série et j'ai adoré ce feeling étrange de voir sur grand écran un complément à la série, à la fois proche et lointain, familier et distant. Laura apparaissant alors un peu comme la fille du poème de Verlaine "qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, ..."

 

Une belle découverte, et me voilà prêt pour attaquer la nouvelle saison

Link to comment
Share on other sites

Revu aussi. La copie est beeeelle (nouveau coffret pour la série + film à venir d'ailleurs), la salle était quasiment vide, c'était parfait

Rien à rajouter, avis inchangé, même si je crois qu'à chaque fois, la scène du deal loupé dans les bois me cassent toujours autant les burnes

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Attention, grosse deception : le nouveau transfert 4k du film sort aux States chez Criterion (rien que ça) et en France chez Potemkine. Malheureusement, contrairement au coffret sorti il y a peu, on ne trouve pas une trace des 50 minutes de "missing pieces". Elles sont cependant bien sur le Criterion. Pfff

 

twin-peaks-fire-walk-with-me-3545020045275_0.jpg?t=1506404126

 

898_BD_box_348x490_original.jpg

Link to comment
Share on other sites

Pour juste avoir le plaisir de sortir le nouveau transfert (sachant que le précédent était correct)

Quant à Carlotta ils l'ont annoncé mais aucune infos depuis. Je suppose que c'est pour coller à la sortie de la Saison 3 tout simplement (mais à ce moment là, je trouve ça plus logique de refaire un coffret avec les trois saisons...).

Link to comment
Share on other sites

Non mais OK, mais le coffret TF1 est pas vieux, franchement, combien vont racheter le Carlotta ? J'ai de gros doutes...

 

Idem pour le Potemkine, je veux bien un nouveau transfert, mais en 2017, pour un film déjà sorti et ressorti, y a tt de gens que ça qui vont claquer 25€ ?

 

Peut être hein, mais je suis sceptique...

Link to comment
Share on other sites

Pour le film, le Blu-ray mk2 était pas foufou, donc je peux comprendre la ressortie d'après un master 4K. Mais bon s'il y a les scènes coupée sur le Criterion, y'a pas photo (même si ça sera encore zoné comme d'hab )

 

Pour la série le coffret Missing Pieces (trouvable partout) est irréprochable. Y'a tout, y'a les scènes coupées, et le transfert est incroyable.

 

Donc j'avoue que je ne comprends pas non plus l'annonce de Carlotta. D'ailleurs, au vu des réactions sur leur Facebook, on n'est pas les seuls

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...