Jump to content

Au-delà - Clint Eastwood - 2010


kevo42
 Share

Recommended Posts

Titre original : Hereafter

 

 

 

 

Bande-annonce :

 

EnYjJjeo488

 

 

Résumé :

 

Remake du film de Fulci par Clint Eastwood, avec Cecile de France dans le rôle des zombies. Ah non, pardon.

Une histoire triple donc, avec Matt Damon, le médium qui veut pas médiumer, Cécile de France la journaliste qui veut plus journalister, et un enfant londonien dont tout le monde se fout tellement qu'il est même pas sur l'affiche originale.

Et tous ont un rapport avec la mort, et avec l'au-delà, donc.

 

Mon avis :

 

Au-delà est un bel exemple de film malade. Réussir un film choral, c'est pas facile, et quand le script est pas bon, c'est encore plus dur. Sur les trois films qui communiquent vaguement, y en a un qu'on a envie de voir (celui avec Matt Damon), un qui se suit de loin (celui avec l'enfant), et un qui est à la limite du nanar (celui avec Cecile de France).

 

Le problème, c'est que les bons moments sont mangés par les moins bons. Par exemple, l'histoire avec Bryce Dallas Howard se termine n'importe comment. Et les moins bons moments sont vraiment mauvais : Cécile de France : sa coupe improbable, son nom improbable (Le Lay qui bosse à France 2, yeah !) son boulot improbable (clair que France 2 est réputé pour ses émissions politiques qui dépotent), son livre improbable (il faut dire toute la vérité sur Tonton !, il faut dire toute la vérité sur les méchants qui cachent les scientifiques qui bossent sur la vie après la mort), son stand au salon du livre improbable. Au moins, son accident de tsunami est cool.

 

Au moins, Clint Eastwood fait le boulot. C'est bien filmé, ce qui fait que votre mère ou votre copine qui lit toutes les interviews d'Emmanuelle Béart dans Elle, et tous les livres de Marc Lévy aimera beaucoup.

 

Dernière remarque : la musique, signée par Clint himself, est abominable.

Link to comment
Share on other sites

Curieux résultat que cet Au-delà: impression d'avoir vu 3 films qui ont été faits puis assemblés au lieu de voir un seul film choral. 3 courts-métrages pas vus à la suite mais mélangées.

J'ai davantage préféré celui du petit garçon qui ère seul, troublé par la mort de son frère. La seule histoire qui m'ait intéressé en tout cas. Celui avec Matt Damon est bien filmé mais on voit à l'écran beaucoup trop de trucs qu'on aimerait passer. On a compris que ce n'est pas un don mais une malédiction, qu'il est le seul à comprendre, que son frère le fait chier parce qu'il ne le comprend pas, et qu'en fait personne ne le comprend et qu'il se sent seul. Mais il n'y a QUE ça! . Le cours de cuisine est la seule scène palpitante et l'apparition rapide de Bryce Dallas Howard est agréable à regarder.

Et pour Cécile de France, en effet, c'est la cata. Cécile de France joue mal, on se fout totalement de ce qu'elle fait, on en viendrait à regretter que son personnage ne soit pas mort dès le début. Impression étrange ici: sa partie ne ressemblait pas à un film de Clint. Pour les deux autres on reconnait bien la photographie de ses films précédents mais ici tout parait moche et les couleurs plus criades.

 

C'est au final un navet pour moi, mal foutu, qui parait trop peu maîtrisé et fini. Ce qui est d'autant plus étonnant de la part de Clint qui nous sortait L'échange et Gran Torino il n'y a pas longtemps, et qui avait fait l'oubliable Invictus entre temps. Mais à moins que ce ne soit qu'un accident, commencer à prendre un coup de vieux à 80 ans, respect!

 

PS: quel festival d'affiches laides!

Link to comment
Share on other sites

Au-delà est un bel exemple de film malade. Réussir un film choral, c'est pas facile

Un film choral ?

Tu plaisantes, y'a 3 personnages, depuis quand c'est difficile de réaliser un film avec trois personnages, dont un est par dessus le marché le "héros" et le point nodal du film ?

Le problème de ce film, c'est juste que les trois histoires se rejoignent très mal, c'est mal foutu, mal écris, et ça ne mène à rien de bien bandant. Deux plombes de film pour ça ? Bah oui...

 

Ma théorie : je suis sur que Clint a sous-traité la mise en scène de la "partie Française" à Claude Lelouch. En toi cas, qui que soit l'auteur, il a réussi à se mettre au niveau de la médiocrité du cinéma Français actuel.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Pas désagréable, une jolie histoire, même si effectivement Eastwood n'est jamais aussi bon que quand il reste chez lui : La partie française est un peu bof.

Par contre j'ai bien aimé celle avec Matt Damon et ses cours de cuisine.

 

L'ensemble passe plutôt bien, c'est juste un "petit" film bien troussé.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...