Jump to content

Killing Bono - Nick Hamm - 2010


ParaNorman
 Share

Recommended Posts

d'après l'histoire vraie des frères McCormick qui aurait pu devenir U2 à la place de U2 mais l'ainée ayant fait des choix -désastreux donc- ils se retrouvent toujours avec un train de retard puis complètement largué...

 

TGCOryLwgiY

 

bah en fait la bande annonce suffit, alors quand même c'est très bien interprété, le proprio gay (Pete Postlethwaite) et le directeur du label (Peter Serafinowicz) sont mortels, Bono est flippant de similitude, et les 2 personnages principaux portent assez bien le film, on y croit. De bonnes idées, mais alors ca tourne en rond, en gros c'est la même histoire raconté 3 ou 4 fois de suite, parce qu'ils essaient un truc ca commence à marcher et puis y'a U2 qui pour une raison ou une autre fait que malgré eux, la faute à pas de chance, ça foire.

Quelques bonnes vannes histoire de maintenir éveillé et puis voila, zou.

 

ah si très bonne nouvelle, U2 doit apparaitre 15 minutes en tout cumulé. et autre bon point, le tic des groupes qui se cherche et tente n'importe quoi, ça c'est drôle.

Link to comment
Share on other sites

Je prend ma carte au parti de Kero.

 

U2 est un appel au meurtre qui me rappelle que Balavoine en parlait ("parlait" parce que musicalement c'est... euh... très 80's qui pue, mais je m'en cogne parce que je surpiédestalise Balavoine et je vous emmerde) dans "Elu par les boeufs".

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

J'ai bien aimé moi. Ca rapelle pas mal full Monty dans le ton.

Au bout du compte et si tout est bien authentique, c'est juste un groupe qui a eu une poisse ahurissante -et a fait quelques choix de merde, certes-, parce que musicalement, on est vraiment en droit de préférer les errances crampsiennes de McCormick à la pop de Bono. Le message de l'ensemble, à base de fais toi toi-même n'est pas nouveau, mais fais du bien.

 

Attachant.

 

Le mec qui joue Bono est

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...