Jump to content

Young Adult - Jason Reitman (2011)


Benj
 Share

Recommended Posts

ouais c'est ça la meilleure performance de sa carrière, vive le journalisme

Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de lycée est devenu papa, elle décide de revenir sur les lieux de son enfance pour le reconquérir. Tandis que Mavis semble sûre d’elle et de son pouvoir de séduction, la situation ne tourne pas à son avantage. Elle noue alors une relation peu banale avec un ancien camarade de lycée, mal dans sa peau, qui, malgré les apparences, lui ressemble plus qu’il n’y paraît...

Ar_-v7dEEoo

 

Pfiouh comme c'était insipide au possible.

Y'a rien dans ce film qu'on ai pas vu ailleurs et surtout il n'y a absolument rien de concret, pour le coup on est vite agacé par cette connasse, on veut même qu'elle meurt et qu'un clodo pisse sur sa tombe, mais non, on a juste Charlize (très jolie au passage) qui traine son cul de trentenaire pendant tout le film pour ne rien dire et ça fini merdiquement.

Link to comment
Share on other sites

cette connasse, on veut même qu'elle meurt et qu'un clodo pisse sur sa tombe.

 

 

Tout le film résumé en à peine quelques mots...

 

Cela dit, le carnage vaut le détour rien que pour une dernière séquence d'un cynisme paris hiltonien tout simplement gargantuesque. A voir pour le croire. Ca ferait passer Kevin Williamson pour David Koepp putaing. Grand grand moment.

 

Vous avez oublié de causer du combo qui tue : handicapé + sans bite + gros = geek.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je remonte ce thread pour défendre ce film. Je l'ai vu hier soir et plus j'y pense plus je le trouve excellent.

Pour commencer Charlize Teron, dont je suis loin d'être fan, incarne à la perfection ce personnage de connasse antipathique qui devient touchante à force de sombrer dans le pathétique. Le scénario de Diablo Cody est cruel et lucide sur les ratés de la vie qui se raccrochent à leurs années fac. On retrouve l'ambiance zen et spéciale de Juno sauf que l'humour laisse place à la mélancolie. Le climax final est un grand moment de malaise génialement écrit.

 

Pour finir ceux qui l'ont vu autour de moi apprécient aussi énormément le film

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...