Jump to content

Mission: Impossible - Rogue Nation - C. McQuarrie (2015)


Steve

Recommended Posts

 

With the IMF now disbanded and Ethan Hunt (Tom Cruise) out in the cold, a new threat -- called the Syndicate -- soon emerges. The Syndicate is a network of highly skilled operatives who are dedicated to establishing a new world order via an escalating series of terrorist attacks. Faced with what may be the most impossible mission yet, Ethan gathers his team and joins forces with Ilsa Faust (Rebecca Ferguson), a disavowed British agent who may or may not be a member of this deadly rogue nation.

 

F-qBD17wwrQ

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Pas de gros reproche a faire a ce nouvel opus. C'est plus que carre, c'est même rafraîchissant par moment. McQuarrie propose un scenar qui jongle assez bien avec les passages obliges de la série (la formation d'une équipe, les trahisons, les gadgets et les masques, les cascades épiques de T. Cruise) tout en faisant attention a éviter d'en faire trop. Par contre, on suit le modèle laisse par Ghost Protocol, pas de gros gros changement dans la tonalité du film, si ce n'est que le méchant est bien meilleur cette fois (c’était le gros point faible du film de Brad Bird)et rappelle un peu le méchant campe par Werner Herzog dans le film précédent de McQuarrie, Jack Reacher. Simon Pegg et Jeremy Renner campe le duo comique cette fois (Renner a un sens du timing comique trop peu exploite dans le reste de sa filmographie), Ving Rhames apporte la classe, et tout ce petit monde a vraiment sa place. Tom Cruise est presque en retrait on pourrait dire. Il apporte son charisme et ses manières habituelles, et son professionnalisme légendaire lors des scènes d'action, mais on le sent prêt a passer le relais d'ici quelques épisodes. Pour preuve, le personnage féminin avec qui il partage équitablement la vedette, est une vraie réussite. Prouvant qu'elle a autant de jugeotte, de sensibilité, et de compétences sportives qu'Ethan Hunt sans forcement tomber dans le lit du protagoniste, elle campe un des meilleurs personnages secondaires de la saga depuis sa création. Et pour ne rien gâcher, elle est tout a fait craquante

 

En ce qui concerne l'aspect technique, la scène de l'avion (judicieusement placée dans le film en fait) et la poursuite a moto sont spectaculaires a elles-seules. Mais c'est la scène a l’opéra (empruntée dira-t-on a Quantum of Solace) qui remporte la palme du plus grand moment du film avec un suspens a la Hitchcock / DePalma formidablement maîtrisé et qui rappelle donc forcement le premier film. Important de noter également l'utilisation prolongée du silence dans les moments clés, même pourvus d'action. Et quand la musique se manifeste, c'est du grand. Quelques SFX font un peu taches ici et la, un placement produit pour Microsoft appuye et un twist qu'on voit un peu de loin, mais pour l'instant ce que j'ai vu de meilleur depuis Mad Max cette année.

Link to comment
Share on other sites

Ouais c'était bien cool.

Tom Cruise a le syndrome Fast & Furious 7 il est indestructible, j'aime bien hein, mais va falloir faire attention pour le prochain à ne pas en faire trop, y a F&F pour l'outrance et MI pour la classe, faut que ça reste comme ça.

On retient son souffle plusieurs fois (l'opéra magnifique, le vol du fichier informatique magnifique aussi), et tout ça parce que comme l'a dit Steve il y a Rebecca Ferguson qui assure un max, et ça faisait longtemps qu'une femme avait un rôle "légèrement" équivalent à la star du film. Et puis elle a de belles fesses.

Tant que Tom n'a pas passé l'arme à gauche je suis d'accord pour qu'il nous fasse tout les films d'action à la MI:RN et Jack Reacher qu'il veut.

Link to comment
Share on other sites

Je vais un peu tempérer ce bel enthousiasme.

 

Pourtant, sans être plus fan que ça de la série, l'annonce de l'arrivée de McQuarrie sur le bouzin m'avait fait espérer quelque chose qui changerait un peu de d'habitude.

Mais, comme Sam Mendes sur Skyfall, on peine à discerner en quoi son apport se différencie des autres films...

 

Pire, ce dernier titre ressemble beaucoup (dans sa conception, son déroulement et ses péripéties) à l'ambiance du 4, que je hais à force d'une "décontraction" ambiante qui tue toute velléité de suspense (là où les deux premiers et, à la rigueur, le troisième, affichaient un peu plus de sérieux).

Résultat : on se fout assez rapidement de ce qui peut se passer à l'écran (malgré des séquences d'action de fort belle tenue) et l'intrigue se résume à balader la troupe aux quatre coins du globe, histoire d'apporter un peu d'exotisme.

 

Et puis, qu'ils arrêtent d'appeler ça Mission : Impossible tant ça se réduit de plus en plus, au fil des chapitres, à un Cruise Show.

En l'occurrence, avoir des pointures comme Ving Rhames et Jeremy Renner et juste leur faire jouer les utilités en servant la soupe à la star montre bien le niveau de l'ensemble...

 

Y a presque vingt ans qu'est sorti l'opus originel de De Palma et aucun de ses successeurs ne lui est encore arrivé à la cheville : signe du génie du premier ou de l'incompétence des seconds ?...

Link to comment
Share on other sites

Un divertissement solide, mais il ne m'en reste presque plus rien moins de 48 heures après visionnement.

Bref, un produit pop corn désincarné, comme les deux opus précédents. Le premier avec du style, le second aussi mais avec plein de gras autour, ensuite ce sont des films à formule. Les cascades de Cruise sont tout de même

Link to comment
Share on other sites

J'ai détesté, je me demande si je le mets pas en dessous du 2.

Le film se contredit tout le temps, Cruise est en plastique (littéralement) et on a l'impression de voir un film a sketch super speed ou on passe d'une séquence à l'autre sans temps mort.

Link to comment
Share on other sites

effectivement le coté tom cruise en latex passe encore moins que dans les autres épisodes. par contre je trouve que c'est le plus réussi depuis le 1er, on retrouve enfin le film d'espionnage un peu parano, tiré par les cheveux, à rebondissements (un peu prévisible ok) et la dernière partie du film sans forcement être spectaculaire est vraiment bien foutue, classe et précise. Comme disait steve, le montage musical est vraiment classe. Je trouve aussi que le dosage action, les quelques pointes d'humour, les 250kg de baldwin, les interactions entre les personnages sont vraiment très bien écrits et pour une fois depuis le 1er sont écrits et pas en roue libre.

Cyril, je vois pas trop comment le trouver plus bidon que le 2 qui était vraiment mongolos, mais bon, peu importe pour un film pop-corn.

Par contre les rajouts en synthèse, c'est mooooooche. Bizarre certains plans ou effets pour une prof de ce niveaux.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...