Jump to content

Shaun of The Dead - Edgar Wright (2004)


Cyril

Recommended Posts

  • 2 months later...
[quote="Superwonderscope"]L'interview est en effet sympa. Dommage que le film soit si convenu dans le fond.[/quote] Teu teu teu, monsieur le blase, que nenni !!!:D Marrant, dans l'interview ils parlent autant de "Land of the dead" que de Shaun... :D
Link to comment
Share on other sites

[quote="niko13"][quote="Superwonderscope"]L'interview est en effet sympa. Dommage que le film soit si convenu dans le fond.[/quote] Teu teu teu, monsieur le blase, que nenni !!!:D [/quote] sisisissisisisisisisisi, comme dirait Romy. La forme peut plaire mais le fond est plat comme la haut de la Hollande. Ils tentent des polders pour donner le change, mais cela ne change en rien l'épaisseur du pays :D
Link to comment
Share on other sites

[quote="Superwonderscope"]le fond est plat[/quote] :roll: :roll: Je vais t'aplatir le fond tu vas pas comprendre.... :D Au dela de la forme, Shaun est justement d'une richesse thématique extrème. L'amour, le passage à l'age "adulte" avec son cortège de responsabilités, la filiation, la lobotomisation des masses, l'amitié of course, le fétichisme ( :D si si moi aussi j'ai le pressage original de Blue Monday et cette scène m'a fait froid dans le dos) et l'English way of life, et tout ça développé de façon discrète, sans en rajouter à la Spielberg. (j'adore le personnage d'Yvonne. On la voit 2 fois, elle dit trois phrases et on comprend pourtant immédiatement les relations qu'elle et Shaun ont du avoir, c'est touchant de simplicité et d'écriture ciselée). J'imagine que quiconque a vécu en Angleterre doit se reconnaitre et reconnaitre des gens dans ce film tellement il est juste dans sa description. Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

je remet l'avis posté ailleurs il y a de cela 7 mois: "Vu hier soir aussi le dvd Z2 UK. Je serai moins enthousiaste que la plupart. Le réalisateur est plus doué pour tuer ses personnages que pour les faire vivre . Le début est plutot bien vu (l'installation de l'action uniquement via les medias en fond sonore). Jolis plans séquences (lorsque Shaun va chercher depuis chez lui sa boisson et le cornetto de son pote à l'indien du coin) mais qui tendent un peu, coomme l'ensemble, à faire videoclip -j'ai immanquablement pensé au clip de Massive Attack Unfinished sympathy-. Psychologie de bazar et (c'est ce qui m'a géné dans le film) des débordement sentimentaux d'une naïveté et d'un premier degré hallucinants (ex: le beau-père ou la mère). Même en tentant de les voir au 36e, c'est assez hors propos, tout en gardant à l'esprit une certaine satire des anglais moyens. Bel hommage à Romero (musique comprise), beau générique de début mais bon, ok, next, please. C'est en effet assez drole, ça défouraille dans certaines scènes mais le propos du film est incroyablement naïf. Et bon, la vision est sympathique, je ne me suis pas ennuyé mais franchement, je suis très loin d'une "bombe". Rien de révolutionnaire, rien d'initéressant, un bon film de potes. Osé à produire, certes, mais ça ne va pas bien loin non plus. " et je n'ai pas changé d'avis à ce propos :wink:
Link to comment
Share on other sites

[quote="meltingman"][quote="Superwonderscope"]le fond est plat[/quote] :roll: :roll: Je vais t'aplatir le fond tu vas pas comprendre.... :D Au dela de la forme, Shaun est justement d'une richesse thématique extrème. L'amour, le passage à l'age "adulte" avec son cortège de responsabilités, la filiation, la lobotomisation des masses, l'amitié of course, le fétichisme ( :D si si moi aussi j'ai le pressage original de Blue Monday et cette scène m'a fait froid dans le dos) et l'English way of life, et tout ça développé de façon discrète, sans en rajouter à la Spielberg. [/quote] :D (peut pas s'en empecher... :wink: ) D'accord avec melting. Le film brasse tellement de themes sans, a priori, aucun liens directs, que c'etait la gamelle assuree. Or ici, le melting pot (ole ! jeu de mots !:D) est parfaitement reussi, le dosage entre la comedie, la comedie romantique, le film de zombies, ...est si bien reussi que pas un seul instant je n'ai senti que l'on passait de l'un a l'autre. Le film se deroule de maniere limpide, et ne foire aucune de ses tentatives, que ce soit pour emouvoir ou faire rire. Un tour de force ! [quote="meltingman"](j'adore le personnage d'Yvonne. On la voit 2 fois, elle dit trois phrases et on comprend pourtant immédiatement les relations qu'elle et Shaun ont du avoir, c'est touchant de simplicité et d'écriture ciselée). [/quote] Le personnage de Yvonne joue par la magnifique (oui je le dis, et alors !) Jessica Stevenson, co-auteur de Spaced avec Simon Pegg. Spaced qui, soit dit en passant, est l'une des meilleures series du monde, de l'univers, de tout !!! [quote="meltingman"] J'imagine que quiconque a vécu en Angleterre doit se reconnaitre et reconnaitre des gens dans ce film tellement il est juste dans sa description.[/quote] Pas forcement, le film aurait pu se derouler partout ailleurs, il est assez universel dans les thematiques qu'il explore. Mais il est vrai que le cadre british lui donne beaucoup plus de charme a mon avis. J'ai le Z2 UK, le Z1, je prendrai le Z2 francais, et je veux me marier avec Kate Ashfeld et Lucy Davis (dont je suis secretement amoureux depuis The Office). Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

[quote="meltingman"][quote="Superwonderscope"]avi avec ce type d'argument on comprend que le film soit défendu par tous et sorte partout :D[/quote] J'ai un peu développé ! :D[/quote] ahbavi je viens de voir :D il n'empêche... que le traitement des thèmes que tu indiques sont trop naïfs pour être crédibles, c'était mn point principal. C'était pas la peine de faire péter des zombies partout sur l'écran pour parler du passage à l'age adulte, surtout d'une manière aussi primaire.
Link to comment
Share on other sites

[quote="Superwonderscope"][quote="meltingman"][quote="Superwonderscope"]avi avec ce type d'argument on comprend que le film soit défendu par tous et sorte partout :D[/quote] J'ai un peu développé ! :D[/quote] ahbavi je viens de voir :D il n'empêche... que le traitement des thèmes que tu indiques sont trop naïfs pour être crédibles, c'était mn point principal. C'était pas la peine de faire péter des zombies partout sur l'écran pour parler du passage à l'age adulte, surtout d'une manière aussi primaire.[/quote] C'est un hommage, un film de fan. Leur premiere envie, c'etait de faire un film de zombies. Mais comme ils sont intelligents, ils en ont fait un vrai film original, pas une decalque ni une enieme parodie.
Link to comment
Share on other sites

[quote="Prodigy"][quote="niko13"]Spaced qui, soit dit en passant, est l'une des meilleures series du monde, de l'univers, de tout !!![/quote] Non, c'est Coupling !![/quote] Coupling, c'est Six Sexy en français ? La version anglaise (il me semble que les américains l'ont "remaké") vraiment excellente ! Fin du HS
Link to comment
Share on other sites

[quote="Superwonderscope"]que le traitement des thèmes que tu indiques sont trop naïfs pour être crédibles, c'était mn point principal. C'était pas la peine de faire péter des zombies partout sur l'écran pour parler du passage à l'age adulte, surtout d'une manière aussi primaire.[/quote] Je ne trouve pas ça primaire du tout... Pas plus que la vraie vie quoi... Les rapports entre Ed et Shaun sont très crédibles et sentent le vécu quand même... Je sais pas quoi... tu parles du plan séquence qui t'a fait pensé à Massive Attack. Moi ça m'a ému et fait pensé à quand je vivais à Stockwell dans une barraque, en colloc, et que le matin je sortias de chez moi dans le même état que Shaun pour marcher tête baissée vers l'épicier pour lui acheter une bibine et des chips... La rue aurait été dévastée de la nuit, je ne m'en serais pas rendu compte. Les rapports de Shaun et sa mère (incroyable Penelope Wilton) sont vraiment tout sauf primaires... Voir la scène de la cuisine qui est à la fois drole, émouvante et franchement glauque je trouve. Idem pour Philip (Bill Nighy Powa !!!) et son monologue sur la paternité, ben moi j'avais une boule énauuuurme dans le bide. Je ne trouve pas que ce soit primaire, simple oui mais c'est ce qui fait la force des relations entre personnage. Si t'as pas eu les boules à la mort de Ed c'est que vraiment... vraiment.... t'as un coeur mazouté. Edit : et les rapports entre David et Dianne ? HEIN ? C'est pas beau ça ?
Link to comment
Share on other sites

[quote="Tomfincher"]Coupling, c'est Six Sexy en français ? La version anglaise (il me semble que les américains l'ont "remaké") vraiment excellente ! Fin du HS[/quote] Ouiiiiiiii !!! Ils ont refait Queer as folk aussi (best serie ever aussi !) c'était d'un nul :shock: Pas vu la version US de Coupling par contre, mais sans Kate Isit ou Gina Bellman (la femme de Sam Rockwell, enculé !!! :evil: :evil: :evil: ), je vois pas l'intérêt... Et sinon DeCoteau, il traite comment le passage à l'âge adulte et les rapports beau-père/fils, hein ? :o Hein ? :o
Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...