Jump to content

Les Nuits de Fourvière


Cyril

Recommended Posts

Les nuits sont plus qu’appétissantes cette année ! http://www.nuits-de-fourviere.org/ Pour ma part j'ai déjà mon billet pour la soirée Glass (diffusion de Naqoyqatsi avec musique en direct du maître) et je choppe demain ceux de la nuit Bollywood et de la soirée proposant Télépopmusik, Rinôçérôse et LCD Soundsytéme. Bien sur c’est pour les Lyonnais ça :D Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

[quote="NickLezob"]wouahhhh, Kyo, Jenifer, Vincent Delerme (quelle endive ce navet), Les Choristes, j'arrive!!!! :banane:[/quote] Oui oh c'est bon !! :crazymeuh: Y a trois concert qui me branche bien et j'y vais, le reste PROUT :cochon:
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Hop la prog est tombé pour cette année.

 

4 Trucs que je retiens pour ma pomme.

 

PHILIP GLASS PIANO SOLO

 

Pour la quatrième année consécutive, Philip Glass sera l’invité des Nuits de Fourvière. Seul au piano, dans l’intimité de l’Odéon, il interprètera ses oeuvres les plus personnelles.

 

En 2004, Philip Glass présentait à Fourvière Orion, où son écriture rencontrait les musiques du monde ; en 2005, il revisitait Naqoyqatsi, le film de Godfrey Reggio ; en 2006, il célébrait soixante ans de spectacles sur le site de Fourvière en mettant en musique les images de La Belle et la Bête de Cocteau. La fidélité du festival à ce compositeur majeur de la musique contemporaine permet aujourd’hui de faire découvrir aux spectateurs une nouvelle facette de son talent.

 

Cette fois, c’est seul au piano et sur la scène de l’Odéon de Fourvière qu’il interprètera, entre autres, les Études pour piano qu’il a commencé à composer au milieu des années 1990, publiant les dix premières en 1996. Ces études, écrites selon ses propres mots pour accroître et parfaire sa technique, font figure de résumé des travaux de Glass. On y retrouve cette manière unique d’emporter l’auditeur dans une spirale sonore à travers des compositions répétitives et méditatives d’une grande puissance de suggestion, faisant oublier qu’elles relèvent d’une écriture musicale très sophistiquée. Une musique qui lui a permis de séduire les amateurs de musique savante et le grand public, et ce jusqu’aux écrans hollywoodiens !

 

Ces concerts en solo sont aussi pour Philip Glass l’occasion de communiquer son art dans un rapport intime avec le public, auquel il s’adresse depuis son piano, présentant les œuvres qu’il va interpréter. Occasion unique aussi pour le public d’être au plus près d’un immense artiste et de sa musique.

 

A l’Odéon

 

Dimanche 1° juillet / 22h

 

Tarif : 25 €

 

NUIT BERNARD HERRMANN & ALFRED HITCHCOCK

AVEC L’ORCHESTRE NATIONAL DE LYON & JAZZ QUINTET

 

VERTIGO

 

Un épatant concert en images conduit par le compositeur américain Joel McNeely fait renaître la collaboration fructueuse entre Bernard Herrmann et Alfred Hitchcock.

 

Que seraient les films d’Alfred Hitchcock sans la musique de Bernard Herrmann ? Leur rencontre se fait pourtant alors que la carrière du maître du suspense est déjà largement entamée, et leur collaboration n’ira pas jusqu’à son terme, après une dispute définitive lors de l’enregistrement du Rideau déchiré. Mais Herrmann et Hitchcock ont travaillé ensemble sur tous les classiques du cinéaste - La Mort aux trousses, Psychose, Les Oiseaux, Vertigo... créant une relation fusionnelle et indissociable entre l’image et la musique.

 

Le pari de l’Américain Joel McNeely, lui-même compositeur de musiques de films, est de faire renaître toute l’histoire de cette fructueuse association. En commençant par la musique de Citizen Kane qui incita Hitchcock à l’engager ; et en la poursuivant au-delà de leur brouille, jusqu’à la musique de Taxi Driver, l’ultime chef-d’oeuvre d’Herrmann. Le concert sera donc un vrai récit de ses trente ans de carrière, incluant des images de films, mais aussi des interviews d’Herrmann et d’Hitchcock.

 

Quant à la musique, elle n’a rien perdu de sa force d’évocation et, surtout, de sa diversité : violons angoissants (Psychose) ou virevoltants (La Mort aux trousses), saxophone mélancolique et percussions menaçantes (Taxi Driver), synthétiseurs précurseurs du sound design contemporain (les cris des volatiles dans Les Oiseaux)... Il fallait bien l’Orchestre National de Lyon accompagné par un quintet jazz formé pour l’occasion, avec Marc Ribot à la guitare, pour reproduire l’ampleur du travail de Bernard Herrmann, qui inspire encore de nombreux cinéastes et musiciens d’aujourd’hui.

 

AVEC LES MUSIQUES DES FILMS

LA MORT AUX TROUSSES, VERTIGO, PSYCHOSE, PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE, LES OISEAUX, MAIS QUI A TUÉ HARRY ?, CITIZEN KANE (WELLES), TAXI DRIVER (SCORCESE).

 

 

Orchestre National de Lyon

Direction musicale : Joel McNeely

Saxophone, vents : Marty Ehrlich

Guitare : Marc Ribot

Vibes, percussions : Erik Charlston

Arrangements, co-direction musicale, contrebasse : Greg Cohen

Conception et production : Danny Kapilian

 

VERTIGO - MINUIT

 

Sueurs froides, d’Alfred Hitchcock, avec James Stewart, Kim Novak, Barbara Bel Geddes.

Musique de Bernard Herrmann.

États-Unis, 1958, 2h06, couleur, version originale sous-titrée.

 

Ancien policier en proie au vertige, Scottie est engagé par un ami pour suivre sa femme dans les rues de San Francisco. Il est vite obsédé par cette belle femme suicidaire. Film psychotrope sur l’acte amoureux manqué. Hitchcock, à l’orée d’une salve ininterrompue de chefs-d’œuvre, maltraite encore son héros (fétichisme, nécrophilie) pour livrer une œuvre définitive sur l’amour fou.

 

EN COLLABORATION AVEC L’INSTITUT LUMIÈRE

 

Vendredi 6 juillet / 21h30

 

Tarif : 28 €

 

AIR

CRAIG ARMSTRONG

 

Voyageurs spatiaux dans l’univers de la musique pop, les deux musiciens de Air font une halte aux Nuits de Fourvière pour explorer les paysages de leur nouvel album.

 

Nicolas Godin et JB Dunckel ont inventé, bien avant l’an 2000, la pop du XXIe siècle. Il leur a suffi d’un safari sur la lune pour en ramener une collection de chansons où les sons électroniques servaient des compositions tout ce qu’il y a de plus pop, où les voix transformées par des vocoders susurraient des comptines nocturnes invitant aux rêveries les plus extravagantes. Air affirme ainsi son goût pour les ambiances oniriques et les promenades psychédéliques entre ciel et terre, ou pour être plus précis, entre septième ciel et songe sous éther.

Repérés par Sofia Coppola, ils se voient confier la bande-originale de Virgin Suicides ; la cinéaste piochera ensuite dans leur répertoire pour illustrer son film tourné au Japon Lost in translation. Est-ce un hasard si leur quatrième album, Pocket Symphony, met d’ailleurs plus que jamais en avant des sonorités japonisantes ? Et si un des morceaux est un haïku en français sur la mer du Japon ? L’autre grande nouveauté du disque, c’est que la musique de Air, fait aujourd’hui la part belle aux instruments acoustiques : pianos, guitares, flûtes, violons et harpes dessinent le canevas de cette symphonie de poche où les claviers et synthétiseurs sont toujours là pour sculpter des paysages musicaux en apesanteur. À Fourvière, les spectateurs qui viendront se perdre dans leurs mélodies envoûtantes seront plus que jamais en plein... Air !

 

Pianiste, compositeur, arrangeur, Craig Armstrong est un des artistes les plus sollicités par le cinéma et le monde musical. C’est Massive Attack qui l’a révélé en produisant pour leur label ses deux premiers albums. Ses partitions pour les films de Baz Luhrmann (Roméo + Juliette, Moulin Rouge), Oliver Stone (World Trade Centre) ou Richard Curtis (Love Actually) ont assuré une renommée internationale à ce touche-à-dont le savant mélange d’inspiration classique et électronique qui a également collaboré avec U2, Björk et Madonna.

 

Dimanche 29 juillet / 21h

 

Tarif : 29 €

 

TERENCE BLANCHARD

 

ODÉON JAZZ CLUB

 

Le trompettiste Terence Blanchard, reconnu pour ses musiques de films pour Spike Lee, investit l’Odéon pour une nuit de cool jazz emprunt de modernité.

 

Depuis quinze ans, le trompettiste Terence Blanchard est l’interprète et le compositeur des bandes-originales des films du réalisateur américain Spike Lee. De la collaboration entre ces deux artistes est née une qualité musicale unique de jazz urbain et une série de succès internationaux : Mo’Better Blues, Malcom X, She Hate Me, Jungle Fever...

 

Loin de se cantonner à l’écriture de musiques pour le cinéma, Terence Blanchard est avant tout l’un des grands trompettistes de jazz de son temps.

 

Né à la Nouvelle Orléans, il est initié à la musique par son père, chanteur lyrique, puis repéré par Ellis et Winston Marsalis qui lui ouvriront les portes des ensembles de légende du jazz tels que ceux de Lionel Hampton et Art Blakey.

 

Après avoir composé près de quarante musiques pour le cinéma, il a rejoint le mythique label Blue Note records - qui, avant lui, avait accueilli certains des plus grands maîtres de la trompette jazz, dont Miles Davis - pour retrouver une certaine liberté artistique. Pour Blue Note, il réalise deux albums, Bounce et Flow où il démontre non seulement ses capacités exceptionnelles d’instrumentiste mais surtout son sens du jeu collectif, mettant en avant ses partenaires musicaux. Produit par Herbie Hancock, que Blanchard aime décrire comme un magicien du jazz, Flow est l’œuvre d’un artiste accompli et généreux.

 

Distribution :

 

Trompette : Terence Blanchard

Piano : Fabian Almazan

Saxophone : Brice Winston

Basse : Derek Hodge

Batterie : Kendrick Scott

 

Lieu :

 

A l’Odéon

 

Jeudi 2 août / 21h

 

Tarif : 22 €

 

 

Plus d'info -> http://www.nuitsdefourviere.fr/

Link to comment
Share on other sites

Punaise, je peux squatter ?

 

Si je suis toujours Lyonnais (ce qui risque d'être le cas encore quelque année pour des raisons XYZ) c'est sans problème que je t'accueillerais dans ma chambre d'amis (ou on y dort mieux que dans le salon, je te rassure )

Link to comment
Share on other sites

Punaise, je peux squatter ?

 

Si je suis toujours Lyonnais (ce qui risque d'être le cas encore quelque année pour des raisons XYZ) c'est sans problème que je t'accueillerais dans ma chambre d'amis (ou on y dort mieux que dans le salon, je te rassure )

Oh, mais la derniere fois c'etait sympa dans le salon, loin de la "soufflerie" de la chambre d'amis...

Link to comment
Share on other sites

Justement Steve, je savais pas trop quand tu rentre, tu peux me répondre en privé pour éviter que des truies cinéphiles soit trop regardante

 

Ben je savais pas trop quand rentrer, j'avais rien decide, mais la entre les Nuits de Fourviere et Hellphone, y'a des trucs a ne surtout pas manquer.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
Annulation du concert d’Antony & the Johnsons

aux Nuits de Fourvière

 

Concert gratuit de Joan as Police Woman samedi 30 juin 2007 !

 

Antony Hegarty, d’Antony & the Johnsons, souffre du cartilage de la trachée et se voit contraint d’annuler, sur décision médicale, ses prochains concerts dont celui aux Nuits de Fourvière le 30 juin prochain.

 

Les spectateurs peuvent demander le remboursement de leur billet dès le jeudi 28 juin uniquement sur son lieu d’achat.

 

Concert gratuit de Joan as Police Woman

 

Les Nuits de Fourvière ont décidé de maintenir le concert de Joan as Police Woman dans le cadre des Nuits New York (qui réuniront du 29 juin au 3 juillet Patti Smith, Philip Glass, Laurie Anderson et Lou Reed) et de mettre en lumière une artiste new-yorkaise de la nouvelle génération. Le festival a souhaité la gratuité de ce concert pour offrir au plus grand nombre la possibilité de découvrir Joan Wasser.

 

http://www.joanaspolicewoman.com http://www.myspace.com/joanaspolicewoman

 

Joan as Police Woman

Samedi 30 juin / 21h

Grand Théâtre Romain

Ouverture des portes à 19h30 - Entrée libre sans réservation

 

 

Fait doublement chier car j'avais ma place et maintenant ca va etre blindé de cons. Mais bon je fais passer l'info pour les lyonnais qui n'auraient rien a faire samedi soir

Link to comment
Share on other sites

Oui je m'étais trompé d'ailleurs Cyril, vendredi on pourra donc se regarder l'intégrale Lohan comme prévu

 

 

Vi vi j'allais te faire remarquer que c'était pas vendredi mais samedi le concert.

 

LILO !!!!

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Comment elle craint la prog cette année je trouve

 

Philip Glass répond bien entendu présent, mais pour un truc composé pour accompagner du Bartabas.

 

R.E.M est déjà complet, mais je vais les voir plus tard de toute manière, Massive Attack c'est plus ce que c'était, sinon les habituels grands noms de la culture bobo (world music et chanson française).

 

Beirut devait venir, et ça m'aurait fait bouger le cul jusqu'à Lyon, mais ils viennent d'annuler.

 

Sinon pour les amateurs de jazz, Keith Jarrett, Gary Peacock & Jack DeJohnette belle affiche tout de même.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Philip Glass, Blur, Chronos Quartet, TV on the Radio, Herbie Hancock, Antony and the Johnsons, Pete Doherty, David Byrne et Marianna Faithfull. Ainsi que Caravan Palace, Olivia Ruiz, Amadou et Mariam, Khaled, Tracy Chapman et Jamie Cullum pour les bobos.

 

Tel est le programme des nuits de Fourviere 2009. Dans un theatre antique, comme a Nimes, mais le Rhone le fait aussi bien.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...