Jump to content

Hellphone - James Huth (2006)


Superwonderscope
 Share

Recommended Posts

bé voilà, on y est. Le téléphone portable maléfique continue ses dégats en France. Heureusement, on se rassure, tout ceci sera sous l'angle de la comédie. On n'aura donc pas peur.

 

Et en plus c'est avec la découverte du film les Choristes, qui pretera sa voix à la mélodie du ortable quisonne (nan, je plaisante, là!)

 

"ce long métrage s'intéressera à un adolescent qui éprouve une fascination sans borne pour son téléphone portable. Cet appareil lui permettra en effet d'arriver à ses fins : séduire une jolie lycéenne dont il est tombé amoureux. Malheureusement, cette "addiction" ne sera pas sans conséquences sur le comportement du garçon."

 

Christine, anyone?

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
  • 4 months later...
  • 2 weeks later...

En fait, je conseille vivement le restaurant de Marie Myriam dans le 20e qui s'appelle "L'auberge de Marie". J'y suis allé samedi soir avec mes beaux-parents.

 

Un restaurant de specialités portugaises, qu'elle a repris de son père. c'était, dans kes années 60, le point de ralliement des immigrés portugais qui débarquaient gare d'Austerlitz.

 

On y mange excellement bien (je recommande la Morue Gratinée ainsi que la soupe verte aux choux rapés & chorizo, ainsi que les pasteis de Belem) pour un prix modique. Le servcie y est d'une gentillesse qui nous fait croire que Paris est le paradis du service, sourire, conseil, et tout et tou. vraien bien

Link to comment
Share on other sites

Mais je ne savais pas que Marie Myriam avait un restaurant !

 

En tout cas tu en parles très bien et je crois que je vais aller y faire un tour. J'adore la bouffe portugaise quand elle est bonne. Tu penses qu'il faut réserver ?

 

M'étonnes pas qu'une femme avec une voix aussi douce ait finalement des gouts culinaires de qualité.

 

http://www.youtube.com/watch?v=-5Vy7XS_Fec

 

 

Sinon (je sais je fais une fixation la dessus en ce moment mais bon il faut que l''info passe), le gaspacho Alvalle est très bien malgré son conditionnement.

 

 

On y rettrouve toute la fraicheur et les aromes du Gaspacho fait maison. Avec juste ce qu'il faut d'ail.

 

A éviter, le gaspacho "Casino" qui a le gout de sauce tomate "buitoni à la viande" (bon en même temps j'adore manger cette sauce avec le doigt mais bon...).

Link to comment
Share on other sites

C'est rue Planchin, au n°6 , je crois. Et il vaut mieux réserver à l'avance. C'était blindé sur les deux services (ils acceptent de servir au dela de 23h) pour samedi soir. En tous cas, la réputation de meilleur restaurant de paris pour les spécialités portugaises ne s'est pas démentie. MOn beau-père (qui est d'origine portugaise) l'a d'ailleurs confirmé.

 

Et Marie Myriam chante quand même l'hymne national français. Ca vaut largement une visite à son restaurant!

 

Pour Alvalle, le conditionnement est en effet peu amène, comme dirait jesus. Mais je confirme, c'est très bon!

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Lachez vos com THE MOVIE

 

Sans mentir, j'étais comme ça -> Pendant toute la projection.

 

MAIS QU'EST CE QUE C'EST QUE CE MACHIN !!!!

 

Ca bouffe à tout les râteliers du jeunisme, que ce soit dans les dialogues ou les costumes (la chemise militaire avec le drapeau allemand qu'on voit sur tout les ados est par exemple dans le film)

 

Des blagues toute pourries, des placements produits honteux (Macdo en tête) et des caméos pour ado (Dujardin "cassé" et Salomone "Cochon D'inde")

 

C'est quand même plutôt bien torché visuellement mais pour ce que ça sert.

 

Les acteurs sont tous supra La palme revenant à l'acteur principale (celui des choristes hein) qui force trop le respect dans sa médiocrité

 

Même Gilles Gaston Dreyfus est mauvais, c'est dire.

 

Le truc le plus gerbant du film, c'est de voir Dead End (le film) mis plusieurs fois en avant (extrait + affiches bien en évidences) et de découvrir pendant le générique que le réalisateur de ce mauvais film est coscénariste, comme quoi les loosers trouvent toujours à se rassembler ... D'ailleurs dans les crédits finaux, il est écrit "Dead End, scénarisé et bien réalisé par Jean-Baptiste Andrea"

 

Je pense que la même Superfly ne pourra pas aimer.

 

En tout cas j'ai vraiment assisté à un truc vraiment autres

 

PS: Je prédis un gros bouillon au film, on était 5 dans la plus grande salles de Lyon (bon séance de 22H aussi, mais quand même pour le jour de la sortie)

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Le truc le plus gerbant du film, c'est de voir Dead End (le film) mis plusieurs fois en avant (extrait + affiches bien en évidences) et de découvrir pendant le générique que le réalisateur de ce mauvais film est coscénariste, comme quoi les loosers trouvent toujours à se rassembler ... D'ailleurs dans les crédits finaux, il est écrit "Dead End, scénarisé et bien réalisé par Jean-Baptiste Andrea"

Ben quoi ? Qu'est-ce que t'as contre Dead End ?

Link to comment
Share on other sites

Le truc le plus gerbant du film, c'est de voir Dead End (le film) mis plusieurs fois en avant (extrait + affiches bien en évidences) et de découvrir pendant le générique que le réalisateur de ce mauvais film est coscénariste, comme quoi les loosers trouvent toujours à se rassembler ... D'ailleurs dans les crédits finaux, il est écrit "Dead End, scénarisé et bien réalisé par Jean-Baptiste Andrea"

Ben quoi ? Qu'est-ce que t'as contre Dead End ?

 

Bon je suis un peu méchant pour rien, Dead End c'est pas si mal, j'ai pas plus aimé que ça, mais de toute façon Dead End c'est mortel à comparer de Hellphone.

 

Sinon la remarque de Haribo est fort juste, ces deux images sont SUPER sobre à comparer du film, y a des plongés totales en veux tu en voila, des contre plongé fish eyes "à la Jean-Marie Poiré" et d'autre joyeuseté à foison dans le film, je passerais sur le personnage asiatique du film a l'accent michelebien.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...