Jump to content

Carnage - Tony Maylam - 1981


steb
 Share

Recommended Posts

A la suite d'une mauvaise plaisanterie des pensionnaires d'un camp de vacances, un employé est atrocement défiguré dans un incendie. Après un séjour dans une clinique psychiatrique il retourne à l'air libre et entreprend d'exercer sa vengeance. L'occasion se présente quelques années plus tard alors qu'un de ses persécuteurs, devenu moniteur, amène un groupe de campeurs en excursion dans les bois. L'homme isole les jeunes sur une île et entreprend de les tuer l'un après l'autre.

 

 

 

 

 

 

 

 

rna

Link to comment
Share on other sites

Un psychokiller salement gore (la scène du radeau est mythique pour moi) et réalisé avec avoir-faire. certes, on n'évite pes les codes du genre (fausse pistes, faux suspens) et la fin est expédiée...

 

mais quand même, CARNAGE est un putain de bon film. bien méchant je trouve;...

Link to comment
Share on other sites

Un psychokiller salement gore (la scène du radeau est mythique pour moi) et réalisé avec avoir-faire. certes, on n'évite pes les codes du genre (fausse pistes, faux suspens) et la fin est expédiée...

 

mais quand même, CARNAGE est un putain de bon film. bien méchant je trouve;...

 

Par le futur réalisateur de Killer Instinct avec R. Hauer

c'est clair, de loin le meilleur des Vendredi 13 , voir le meilleur "Camp's Slasher" jamais réalisé tout court

completement d'accord avec Tomtom pour la scène phare du film (d'ou est tiré le plan de la jaquette d'ailleurs).

Perso j'aime beaucoup la fin, qui est devenu comme la plupart des séquences du film un sterotype parfait.

Voila 25 ans maintenant qu'on mange des mauvais remake de CARNAGE.

Pour moi un film qui est au genre du Slasher ce que Alien et Aliens sont au huit clos SF.

Link to comment
Share on other sites

Killer instinct qui est par ailleuirs une excellente série B.

 

Sinon, ouai, "The Burning" est un des meilleurs slashers 80's.

 

Largement supérieur à la plupart des Vendredi 13, son seul concurrent sur le terrain des slashers à base de camp de vacances et d'ado boutoneux est " Sleep away camp".

Link to comment
Share on other sites

chef d'oeuvre. LE slasher 80's. gore, glauque, un bo superbe et quelques futures célébrités. pour info, il est sorti à peu près en meme temps que Friday 2 aux states et en europe, mais je n'sais pas lequel a fait le plus d'entrées...

Link to comment
Share on other sites

Pas revu depuis sa 1ère diff sur Canal (donc ya une étérnité) mais la scène du radeau m'avait vraiment fait trés trés mal a l'époque. C'est d'aillieurs la seule chose dont je me souvient en fait.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 1 year later...
  • 1 year later...
  • 3 years later...
 Share

×
×
  • Create New...