Jump to content

One Missed Call - Eric Valette (2007)


Steve
 Share

Recommended Posts

  • 4 weeks later...
  • 6 months later...
  • 7 months later...

Decouvert ca hier soir en DVD, et ma foi c'est pas si deshonorant qu'on me l'avait dit.

J'ai pas vu le Miike, je precise tout de suite, donc difficile pour moi de faire une comparaison entre le remake et l'original.

 

Bien emballe ce One Missed Call, une sorte de sous Destination Finale pas drole, mais avec une ambiance assez prenante meme si c'est vrai qu'on a deja vu bien mieux ailleurs.

L'imagerie manipulee est plutot effrayante (en tout cas, ca marche sur moi), et meme si la fin est convenue et les rebondissements telephones, ca se regarde bien (en baillant legerement).

Quelques SFX foireux, d'autres un peu mieux reussis, et surtout une ambiance sympa de serie B plutot que de grosse machine hollywoodienne. Je sais pas si on doit le prendre bien, mais n'etant pas un executif d'un gros studio, ca ne me derange pas du tout.

Shannyn Sossamon est toujours belle comme tout, et Ed Burns est toujours aussi transparent.

 

Bref, pour une experience US, Valette s'en sort pas mal en signant un film pas folichon certes mais pas honteux du tout.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

BOF.

Ca part assez bien, quelques plans assez bien branlés, une bonne introduction, mais on se retrouve les pieds pris dans le tapis d'un film de trouille qui ne fait pas peur, un sitcom de luxe (le casting) qui ne raconte rien (pas de valeur ajouté par rapport au Miike) et qui le raconte mal.

Ca a beau duré 1h20, ca m'a paru interminable.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Super laborieux, fadasse, ultra téléphoné, pour ma part rien à sauver dans cet énième destination finale/ring vu en DVD.

Quant à Shannyn Sossamon, c'est effectivement le seul intérêt du film ok, mais bon au moins dans la daube similaire aussi formatée qu'était "the unborn" on pouvait voir son héroïne en grosse culotte blanche... là ici, pas un décolleté, pas un string et même pas une paire de jambes puisque la demoiselle passe tout le métrage en pantalon et gros pull.

Link to comment
Share on other sites

Typiquement le genre de films qu'on reverra dans 20 ans quand on se dira "rah làlà c'était quand même autre chose les années 2000", comme on le fait avec les 80's aujourd'hui. Moi j'avais trouvé ça anecdotique (comme pleins de films finalement) mais sympa.

Link to comment
Share on other sites

Parce qu'il y a vraiment un esprit années 2000 ?

Années 70,80,90, je vois bien...mais les années 2000 (qui sont d'ailleurs finies, vive les années 2010 !). Des films à twists ? Des hommages infinis et parfois foireux aux précédentes décennies ? Des stars has been qui reviennnent ?

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...