Jump to content

El Mariachi - Robert Rodriguez (1992)


Florent
 Share

Recommended Posts

 

Allocine

El Mariachi vient pour chanter, jouer de la guitare, transmettre oralement les traditions de sa famille. Malheureusement, la ville dans laquelle il cherche à s'installer a un autre visiteur, qui arrive en même temps que lui... Un tueur, qui transporte ses armes à feu dans un étui à guitare. Le barron de la drogue local et ses hommes de main confondent El Mariachi avec le tueur, et le pourchassent à travers la ville pour le descendre et mettre la main sur son étui.

 

Découvrir ce film a été pour moi une révélation. J’ai toujours cru que Desperado était un remake. J’ai honte et j’apprécie davantage la trilogie en sachant maintenant ce fait. Un film qui met en place tous les éléments de la légende.

 

L’image est granuleuse, la caméra est virevoltante, parfois hésitante et certain des effets sont pas très bien senti mais on se rends tout de suite compte que Rodriguez n’arrive jamais à être totalement sérieux. Et malgré quelque effet (accélération de l’image, bruit,…) cela reste très crédible et très réaliste dans ce changement de société.

 

A la manière d’un Peckinpah (toute proportion gardé), Rodriguez nous montre avec amour des trognes de mexicain qui ont du mal à vivre dans un monde moderne, ou le passé est toujours bien présent dans les coutumes, dans les constructions mais les mœurs évoluent. Enfin c’est que j’ai ressenti.

 

J’ai beaucoup aimé cette romance qui ouvre le bal pour un Desperado culte.

Link to comment
Share on other sites

J'ai adoré le film à sa sortie.... Je l'ai revu une fois à sa sortie vidéo, mais aujourd'hui je crains d'y reposer les yeux et d'y voir tous les défauts inhérents au cinéma de Rodriguez qui m'apparaissaient alors comme des erreurs de jeunesse.

Preuve sans doute que Rodriguez n'a jamais grandit

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...