Jump to content

21 - Robert Luketic (2008)


Steve

Recommended Posts

  • 2 months later...

J'ai bien kiffé. Le script est bien ficelé, efficace comme il faut. Tourné en HD sur la Genesis et belle direction photo de Russell Carpenter, qui permet d'être excité pendant 2h, même après avoir vu des dizaines de films de casinos. Le cast est sympa aussi, Spacey a de nouveau la gnaque, et Fishburne fait son petit effet en bad guy. Côté joli minois, que rêver de plus que la Bosworth, déjà craquante dans le Luketic cru 2004, "Win A Date With Tad Hamilton". Voilà, techniquement et artistiquement c'est ce que Hollywood se targue de faire parfaitement bien depuis des années, mais ça fonctionnera sur la majorité du public. Pour un petit budget de 35 millions de dollars, c'est même le produit idéal de tout gros studio qui se respecte à l'heure actuelle. Le score est vraiment surprenant, composé à grande majorité de musique électronique, là où on aurait pu s'attendre à du rock émo ou autre MTV hip-hop top 20. Faudra compter sur Luketic dans les années qui viennent, je le répète.

Link to comment
Share on other sites

je me suis copieusement fait chié. Tout est absolument prévisible et polissé. Complètement calibré et encadré pour plaire à tout le monde. Alors oui pour un film de studio c'est bien, puisque tout est parfaitement injecté comme une recette bien faite. Tous les elements y sont, et même sans que ca paraissent caricatural.

Mais je n'arriverai pas vraiment à descendre le film tellement il remplit son cahier des charges... un cahier des charges qui donne un gout de "menu maxi avec potatoes et coca light" quand meme.

Il me semblait bien que c'etait filmé en HD, notamment sur les arrières floues en interieur, ca me rassure sur des qualités esthetiques mais c'est pas encore ca.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

bah en fait je n'ai pas passé.

j'ai trouvé ça sympa jusqu'au moment où le type après le succès se retrouve dans le caca, j'en ai eu ma claque vu que ça fait au moins 3 films d'affilé avec ce genre de scénario.

je commence à être gavé de ce genre d'histoire de réussite mais plombé à un moment par un malheur et donc suivi de tout réparer.

 

sinon Kate Bosworth je l'aime bien

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

revu ce film avec toujours le même plaisir.

Je m'attendais à un teen-movie, j'ai vu un excellent film d'arnaque. L’histoire est limpide, sans temps mort. Pas une scène de trop. Les personnages sont attachants ce qui est rare dans les derniers teen movies.

Le rôle du surdoué échappe au cliché du puceau looser ou du flambeur tête à claque. La bonne idée est de le montrer comme un monsieur tout le monde excepté son don pour le calcul mental. Du coup, l'identification marche. On se sent grisé comme lui lorsque qu'il rafle la mise et s'éclate dans les hotels de Vegas. Ses rapports avec kate bosworth sonnent relativement juste contrairement aux cachalots tels que Girl next door avec emile hirsh. Kevin spacey a toujours la classe en prof diabolique et assure les rebondissements de l'intrigue. Lawrence fishburne malgré son rôle violent de vigile impitoyable dégage malgré tout de la sympathie. Pour finir les principes mathématiques sont exposés de façon ludiques. Les twists inhérents au film d'arnaque sont bien fichus et crédibles

 

Conclusion: l'archétype du petit film qui ne paie pas de mine mais dont on ressort surpris et ravi et que l'on peut revisionner plusieurs fois sans se lasser.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...