Jump to content

My soul to take/25/8 - Wes Craven (2008)


Woermann
 Share

Recommended Posts

  • 2 years later...
  • 2 months later...
  • 3 months later...

On a là les bonnes bases pour un très bon film voir un chef d'oeuvre. Malheureusement, Craven comme souvent, se perd dans ce qu'il veut raconter en lançant plein de pistes et de bonnes idées à peine effleurées (le rapport frere/soeur, la schyzophrénie, les enfants recevant chacun une des personnalités du tueur dont un qui les collecte quand les autres meurent) tandis qu'il s'attarde inutilement sur des aspects secondaires (toute la partie sur le téléphone portable). Des passages humoristiques viennent parasiter le métrage avec des ruptures de ton assez brusques, à croire qu'on a changé de film en cours de route (l'arrivée de la jolie fille au ralenti sur fond de pop rock, on est dans "Elle est trop bien" ou quoi ?) Le film pâtit donc d'une structure catastrophique et les plot holes n'arrangent pas les choses (Quid de la scène "miroir" entre les deux ados ? HEIN ??? QUID ???!!!).

Le film ne fait pas peur et lorgne beaucoup du côté de Scream, ce qui n'est pas dérangeant outre mesure mais malgré une scène d'exposé assez bien trouvée, mais le tout finit par s'enliser dans la banalité, ce qui est un comble quand on voit le point de départ et ses possibilités.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Comme c'est mauvais !

 

Sur le papier ça fait assez envie mais le résultat est catastrophique. Finalement, Craven nous fait un Scream-like chiant, bavard et trop long. Une direction d'acteur nulle, des dialogues honteux, des scènes censées être drôle carrément gênante (on ignore bien ce qu'elles foutent là d'ailleurs) et des mises à mort peu graphiques et sans imagination...

 

Sinon Wes se la joue une fois de plus maître du jeu et psychanalyste à deux balles. croyant nous impressionner en nous mettant sur des fausses pistes et en faisant 10 000 twists à la con. En fait c'est juste ultra prétentieux et vain.

 

Dommage, car l'ensemble est soigné et bien filmé et le prologue quoique pas génial laissait au moins espérer quelque chose d'assez nerveux avec une ambiance 90's bon enfant. Mais non... Passé les dix premières minutes c'est le néant absolu. Pas le pire de Wes (La Colline à des Yeux 2 et Chiller sont indétrônables) mais pas loin.

 

Ah oui sinon on se demande bien ce qui justifie le R ?! Amha un PG-13 aurait été amplement suffisant.

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
  • 1 month later...
  • 1 year later...

http://www.cinematraque.com/2012/08/my-soul-to-take/

 

Il fut une époque où lorsqu’un grand cinéaste sortait un petit film plein de défauts, il avait l’assurance d’avoir des critiques-cinéphiles derrière lui, pour assurer une certaine reconnaissance, si ce n’est au film, au moins à l’auteur lui-même. Cette époque est révolue. Au moindre faux pas, le cinéaste se retrouve seul face à son film. Alors que pendant une trentaine d’années on en faisait des génies, des cinéastes comme John Carpenter, Georges Romero, Dario Argento, Joe Dante ou dans une moindre mesure Paul Verhoeven souffrent aujourd’hui, plus que des échecs publics, de ne plus être soutenus par la critique, à un moment où ils en auraient pourtant besoin. Il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir de voir les films de ces cinéastes sortir, au mieux, en DVD.

 

 

Le film est-il sorti en dvd/blu ray chez nous??

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...
 Share

×
×
  • Create New...