Jump to content

Shallow Ground - Sheldon Wilson (2004)


meltingman
 Share

Recommended Posts

 

 

Il est des films, comme ça, dont on ne sait rien, dont on attend rien et qui sont de vraies bonnes surprises. Contrairement à des "Cabin Fever", dont ce film se rapproche, qui ne fonctionne que sur un buzz surfait (et mensonger) pour mieux se foutre de la tronche de son public.

 

"Shallow Ground" commence dans la forêt, sur une image étonnante. Celle d'un jeune garçon, nu et entièrement couvert de sang, qui trace sa route, l'air hébété, un gros couteau à la main. Il se dirige vers un poste de police, perdu au milieu des bois. Un poste de police tenu par deux flics, et sur le point de fermer le jour même. Une fermeture remise en question par l'arrivée de ce jeune homme, totalement muet, qu'on menotte illico à une table. On appelle un collègue, un flic désabusé qui traine sa dépression depuis plus d'un an, aorès que par sa négligeance sa collègue se soit faite torturer puis tuée dans ces mêmes bois. Le garçon serait-il le tueur tant recherché ? Après analyse du sang qui le recouvre, il apparait qu'il est composé de celui de plusieures personnes... Tout va bien pour ce dernier jour d’ouverture, les flics viennent de résoudre le dernier problème, ils peuvent plier bagages. Jusqu'à ce qu'apparaisse une inscription sur la porte : "No One leaves (Personne ne part)". Ecrite en lettre de sang, bien que le jeune homme soit toujours menotté… de l'autre coté de la pièce....

 

Difficile d'en dire plus sans révéler ce qui doit être découvert au fur et à mesure du film. A ce propos je met le lien vers la BA que je déconseille vivement de visionner car elle en dit largement trop. "Shallow Ground" doit se déguster sans rien en savoir.

 

Bien gore, bien glauque (les cadavres mutilés... Brrr), voguant graphiquement entre "Saw", "Seven", et "Cabin Fever" justement, c'est une excellente série B, qui contient son lot de faiblesses mais qui est tellement généreuse qu'on lui pardonne absolument tout. Contrairement à "Cabin Fever", le réalisateur cherche à tirer son petit budget vers le haut, à surprendre, et même si la fin est un peu faiblarde, la dernière image devrait faire plaisir aux amateurs d'horreur que nous sommes. L’interprétation est plus que correcte, les effets spéciaux déchirent… Du bonheur….

 

Je crois qu'il doit sortir d'ici quelques mois en DVD français (chez Free Dolphin me semble-t-il)... Je le conseille plus que vivement.

 

 

La BA (franchement à éviter) :

 

http://www.shallowgroundmovie.com/fulltrailer2_qt_high.html

Link to comment
Share on other sites

Je crois que quelques uns s'étaient laissés tenter par une projo au dernier festival de Gerardmer mais les retours n'avaient pas été terribles.

 

Quelqu'un d'autre pourrait en parler?

 

(non parce que le monsieur très sympa ceci dit qui vient d'en parler m'avait déjà parlé d'une bombe dans mon slip en me parlant de Dead End et pis bon j'ai pas trop accroché, hein). Mais bon son speech vend très bien le produit et j'ai quand même bien envie de le voir après tout!

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Tres bonne surprise que ce "Shallow Ground".

Decouvert sur C+.

 

Un DTV vraiment de tres bonne facture, qui en remontre meme a des sorties cine plus mediatisees.

Ici, le realisateur exploite avec beaucoup d'efficacite son budget, et rends justice a un script original et accrocheur.

Bon, il est vrai qu'il y a une perte de rythme a un moment (

en fait, des qu'on revele la nature de cet ecorche, le film devient un peu trop lineaire

), mais le film reste sanglant et efficace et surtout parvient a garder une ambiance bien glauque jusqu'a la fin (

et j'aime beaucoup le plan final qui semble introduire l'idee d'un cycle sans fin de vengeances...

).

 

Bref, un excellent DTV !!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Vu hier soir et j'ai bien aprécié. Très bonne idée que ce fantôme ensanglanté.

 

Tout le début est excellent; on est immédiatement plongé dans une ambiance morbide et effrayante. Par la suite, ça s'éparpille un peu trop et la juxtaposition des histoires est pas forcément bienvenue (SPOILERS le fantôme du junkie qui se ramène avec le père flic, j'ai trouvé ça un poil abusé...FIN).

Et je me serai volontiers passé du plan final.

 

Mais peu importe car malgré ses défauts, "L'ecorché" est un bon petit film, gore et original, qui mérite d'être vu.

Link to comment
Share on other sites

Vu hier soir, la claque

 

Etant ni un professionnel du cinéma ni de la critique, je n’ai vraiment pas vu de défauts majeurs.

D’abord le scénario, découpage impeccable les 10 premières minutes mettent tout en place de la présentation des personnages à leur background.

Rares sont les séquences de flash-back aujourd’hui qui ne sont pas filmées comme un clip de Marilyn Manson et surtout qui sont vraiment nécessaires au récit.

Ensuite le développement des intrigues en parallèle, le mystère du personnage couvert de sang et celui des meurtres (difficile de pas Spoiler) menés à tambour battant, agrémentées de scènes assez spectaculaires comme celle du bus ou les slash dans la foret.

Tout ça rythme efficacement le film n’oublions pas qu’il s’agit d’un huit clos, oui encore.

Un développement des personnages qui ressemble plus au final à celui d’un roman de Jim Thomson (PS : Merci Mr Klaus et Zombigirl pour 1275 âmes) à cause des casseroles que tout le monde se trimbale.

Ce qui aide largement à faire passer « la puérilité » de la conclusion.

SPOIL : en même temps c’est logique que si les victimes mortes reviennent faire d’autres victimes pour se venger, ça créer un cercle vicieux.

FIN SPOIL

Et puis ce n’est pas plus puéril que des morts qui se lèvent pour manger les vivants.

A mon avis le dernier plan est légitime.

L’interprétation tue tout, un cast fait principalement d’acteurs télé (ça m’a fait bizarre de voir Stan Kirch de la série Highlander qui joue bien). Rien a dire, pas la direction d’acteurs parfaite mais carrée et efficace.

FX parfaitement crédible, le seul défaut du film reste a mes yeux le plan des araignées en CGI absolument hors sujet.

Quand on sait ce que le films à coûté, 75 000 dollars soit 58 000 euros soit 39 briques/plaques/patates…putain c’est pas croyable, j’en revient pas.

Ce qui doit falloir comme volonté (et connaissances bien sûr) pour aboutir à un film aussi soigné et pertinent pour le genre, un premier film en plus pour le réa.

Bref une bombe, loin devant Dog soldier, cabin fever, versus, wrong way et toutes les huit clos forestiers que j’ai pus voir ces 3 dernières années.

 

Merci Mr Melt qui se fait rare sur le forum ou c'est moi ?

Link to comment
Share on other sites

je l'ai choppé en dvd à la sortie par curiosité et je ne suis pas déçu mon avis rejoint les ceux de bloknotise et de diebitch.

 

J'ai vraiment trouvé ça bien fait, prenant avec une bonne intrigue qui ne nous lache pas avant le superbe plan finale.

 

C'est assez sanglant voire gore par moment et il y a quelques bon petit moment de flippe.

 

bonne surprise.

Link to comment
Share on other sites

Merci Mr Melt qui se fait rare sur le forum ou c'est moi ?

 

Nan ce n’est pas toi !

 

Sinon c'est clair qu'il y a des pours et pas mal de contre sur ce film, tu viens de faire pencher la balance du bon coté en ce qui me concerne hombre !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...