Jump to content

Exes - Martin Cognito (2006)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

 

Résumé (Wild Side) :Le ventre de Paris dégueule sa cruauté.

Exes et Song ne veulent pas tuer. Mais il le faut. Ils doivent suivre ce qui est écrit.

En respectant à la lettre les moindres détails de ce foutu livre… Ils doivent tous y passer… La libraire, la pute, le paralytique… Tous.

 

Le début fait très peur avec son "Samuel Le Bihan présente"... la suite terrifie, exploitant tous les clichés du cinéma d'auteur franchouille du genre abscons, dans un ensemble qui se veut trash et choc. Bref dans le ton d'un certain cinéma français qui s'aimerait en vogue.

 

J'ai rarement vu un film ou tout est aussi mauvais. De l'image dégueu DV, aux acteurs (il faut voir Pierre-Loup Rajot et Tom Novembre ), aux dialogues verbeux, aux situations consternantes. (Manuel Blanc, avec des pinces à linge sur les têtons, saute une fan de Tokio Hotel en pleine rue, avant de se faire sodomiser par un travlo qui lui explose l'anus au flingue), tout est magnifiquement mauvais. Brillant de médiocrité, étincelant de bêtise, sublimement affligeant.

 

Pour la caution intello-branchouille, en plus de lourdes références assénées, un caméo absolument catastrophique d'Abel Ferrara en clochard chrétien qui demande qu'on le suicide, car sa religion le lui interdit. Subtil.

 

 

C'est dur de ne pas rire.

 

Vu sur le sous-verre Wild Side, qui restitue magnifiquement l'ambiance visuelle "TP Audiovisuel du Lycée Michel Berger de Garges-lès-Gonesse" du... film. (?)

 

PS : Derrière Martin Cognito, pas de Gaspard Noe, de Laurent Bouhnik ou Gérard Pullicino mais, peut-être, une banale histoire de pension?

http://www.lejdd.fr/cmc/societe/200830/a-la-poursuite-de-monsieur-x-_134253.html

Link to comment
Share on other sites

Marrant mais moi j'ai beaucoup apprécié ce film qui comme certains l'ont dit fait office d'ovni quelque part....Comme il le dit clairement lui-même, Cognito a tourné un film dans les conditions d'un porno. Mais je trouve qu'il s'en sort pas trop mal...le cameo de Ferrara rajoute je trouve au coté zarbi du film...la scène ratée pour moi est justement celle avec samuel le bihan

Link to comment
Share on other sites

D'accord, mais en dehors des raisons économiques, je vois pas bien l'intérêt de tourner un film dans les conditions du porno, si c'est pas pour faire un porno justement. C'est un peu ça que ça dit au fond. Là on a quand même trop l'impression de regarder un film de famille.

 

Tom Novembre qui singe Patrick Magee chez Kubrick dans un style groland, c'est quand même assez insoutenable.

 

Pour moi, c'est à ranger à côté de CROISIERE. Le fameux.

Link to comment
Share on other sites

OH MON DIEU LA BOUSE INFAME !

 

Le titre déja... (wa tro dla bale javé pa vu ke sa fézé sexe a lanvaire c tro chanmé), et puis le... Oh et puis merde c'est Nico qui en parle le mieux.

 

Cognito c'était pas mal quand il cherchait à tirer le porno vers le haut (même si c'était tout sauf bandant) mais là... Euh... Je ne sais pas quoi dire... Merci Wild Side.

 

En plus Cognito est soit disant mort à la fin du tournage du 3e porno (dans les bonus ils organisent son enterrement). Quelle idée de ressusciter sa momie...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bon, je remonte le sujet pour dire que j'ai vu le film, et j'ai beau être indulgent au vu des conditions de tournage, et au vu des pornos de Cognito qui étaient bien (mais c'est vrai pas très bandants), il faut bien avouer que c'est vraiment naze.

 

Tom Novembre est en effet au top niveau, ainsi que le mec qui joue le flic.

Le pauvre Grégoire Colin doit faire un nombre de trucs pas possible, ça sent le pari perdu.

 

On sent la volonté de faire un truc un peu onirique, mais ça marche pas du tout. La seule chose un peu bien, c'est Annie Lâm, la performeuse sado-maso de Virginie, qui est une meuf vraiment toute chelou et inquiétante. Juste dommage que le réalisateur lui inflige une "fin" si atrocement nulle et mal dirigée.

 

De manière générale, le twist final est incroyable de nawak.

 

Bravo Martin, donc.

Link to comment
Share on other sites

Bah oui, l'image du post de Nicolas est celle du dvd.

 

Je l'ai chopé à Noz hier pour 2€90, ce qui est un peu cher, mais je pense rentabiliser mon investissement en le faisant subir à d'autres personnes.

 

En bonus, il y a un making of, où Martin Cognito apparaît à visage découvert, et confirme ce que Stéphane disait sur le forum de devildead (il me semble), à savoir que c'est juste un mec qui a fait deux-trois courts, et un ou deux clips. C'est surtout un graphiste, apparemment. Tom Novembre explique qu'il a fait le film car Cognito a fait des affiches de spectacles pour lui, c'est plus une participation amicale. Grégoire Colin a l'air un peu embarrassé d'être là, il explique qu'il a fait le film parce que ça c'est vite monté, et que le tournage était court. J'ai pas vu tout le making of, ça dure une demi-heure, il était tard, et le film m'avait bien vidé de mon influx vital.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Trois extraits pour vous donner envie :

 

[dmotion]video/xcinuj_exes-ce-n-est-pas-du-sperme-c-est-d_shortfilms[/dmotion]

 

[dmotion]video/xcio0w_exes-baston-en-mousse_shortfilms[/dmotion]

 

[dmotion]video/xcinnx_exes-abel-ferrara-implore-la-mort_shortfilms[/dmotion]

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...