Aller au contenu

Le Choc Des Titans - Desmond Davis (1981)


Jeremie

Messages recommandés

 

Parce que Noël, c'est aussi de magnifiques films d'aventures...comme celui-ci

 

L'un des derniers grands Peplum-Fantasy (on va dire ça comme ça ) et surtout les derniers fx de Harryhausen au cinéma

Une superproduction anachronique, tant le péplum semblait mort depuis belle lurette à l'époque : ses étalages de fx, de stars, son sujet grandiose permettant rêver à l'adaptation à l'écran d'autres héros de la mythologie (on aurait rêvé voir Oedipe affronté le Sphinx ou Hercules combattre le Sanglier de Corynthe ) : bref, tout semblait surfer un peu sur la vague lancé par Star Wars du "plein les yeux". A tel point que le personnage de R2 D2 est repris carrément dans le film de Davis ici devenue une chouette mécanique censé détendre l'atmosphère...

 

Du cinéma old-school et palpitant, où les Dieux se morfondent dans l'Olympe, se jouant des hommes tel des jouets (tout comme dans Jason et les Argonautes), et guidant le brave Persée vers le chemin de la gloire. Bouclier d'invisibilité, marécages fangeux, domptage de cheval ailé, scorpions géants, monstres marins, vautour géant, princesse emprisonnée, traversée du Styx...décidément, ce Clash of the titans là est tout aussi fortiche que ses ainés ; sonnant (magnifiquement) le glas d'un genre de cinéma révolu...ou presque (quand on voit le retour à l'Heroic-Fantasy now ). Tout comme un certain Conan, le film de Davis peut se targuer d'être frappé d'un étonnant cachet d'authenticité, dans son visuel et ses décors, faisant bien plus rêver que n'importe quelle palette graphique à la mode. Et c'est beau.

Quelques réserves sur certaines transparences (normal) mais surtout les scènes de vols qui ont pris du plomb...dans l'aile justement

 

Que dire de la scène de l'affrontement contre Méduse, qui connaitra sa meilleure représentation à l'écran, figure maléfique dont l'aspect sensuel et monstrueux se trouve poussé à son paroxysme, serpentant les couloirs séculaires d'un temple maudit tout droit sorti d'un film de Bava. Inégalable.

Les italiens, à l'affu du moindre succés, donneront leur Hercule et leur Sinbad. Y'a pas dire, on se marre bien

 

Le visuel de Robert Huyssen et le Wall qui l'accompagne

 

 

L'incroyable visuel de l'affiche italienne et son Wall

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il faut toutefois concéder que les scènes de nuit (en nuit américaine d'ailleurs) avec l'arrivée de pegase sont plutôt ratées au niveau des sfx. Je trouve le travail d'Harryhausen moins abouti d'ailleurs sur ce film, à part la scène de la gorgone qui a visiblement eu toute son attention.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 months later...
  • 3 months later...

Je connaissais pas du tout le film, jusqu'à parcourir ce thread il ya quelques jours!

 

Et donc je l'ai regardé, vu que je suis dans ma période "va te faire voir chez les greco-romains" (Percy Jackson, Spartacus, en attendant de voir le Leterrier au ciné) et donc je vous confirme, ça n'est pas un film à découvrir maintenant

 

Effectivement les effets spéciaux ont pris une grosse claque, hormis la Gorgone qui passe toujours plutôt bien. Mais surtout les personnages, les situations, les rythme du film, la plupart des décors..ça fleure bon une époque qui il me semble était même déjà révolue en 1981, quand on compare ça à un Alien, Indiana Jones, Conan ou Star Wars. Enfin je sais pas si les budgets étaient comparables, mais le résultat ne l'est clairement pas!

 

Bon en tout cas ça m'a fait un premier "Release the Kraken!" en attendant de voir Liam Neeson le balancer

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...