Jump to content

Warlock 2 : The Armageddon - Anthony Hickox - 1993


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Bon ben ça tue le cul

 

Hickox s'est fait presque un petit nom dans l'action à tendance horrifique, avec des titres plus ou moins réussis comme Sundown, Full Eclipse ou les deux Waxwork : il était l'homme parfait pour une suite au palichon film de Steve Miner. De cette base, il nous offre une séquelle bigger & lourder vraiment très réussie, étalant complaisamment ce que son prédécesseur évitait timidement...

 

On oublie d'ailleurs tout du premier film : ici il est question de pierres magiques dont la collecte permettra au Warlock d'arracher son papa des entrailles de l'enfer, le papa en question étant Satan Himself. Le concept du Terminator surnaturel est donc conservé, avec plus d'éléments magiques au programme en la personne d'un couple d'adolescents descendants d'une famille de druides, les seuls pouvant exterminer l'antéchrist.

 

Quite à taper dans la gratuité, Hickox donne l'occasion au Warlock de faire preuve de ses pouvoirs aussi efficacement (et méchamment) qu'un Freddy, allant jusqu'à verser dans des excès horrifiques sardoniques très BD : une recette qui n'avait absolument pas fonctionné dans Hellraiser 3, mais qui trouve ici ses fruits. On fout des naines dans des vierges de fer, ça scalpe les putes, défenestre une Joanna Pacula ici peu arrangé (c'est quoi cette coupe de cheveux !!) et il pleut du sang : la mise en scène de Hickox est pleine d'énergie et de fluidité, et la violence y est outrageusement graphique comme on aime.

Impressionnant affrontement final (louchant vers le western) et puis Paula Marshall est fort bien

Link to comment
Share on other sites

je ne l'ai pas vu depuis bien longtemps, et j'ai un peu peur de le revoir depuis que je me suis refait Hellraiser III que je trouvais vraiment bien au moment de sa sortie et que je trouve vraiment pénible aujourd'hui. Mais à te lire, ça n'a pas l'air dégueu

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Une bonne suite, peut-être un tantinet meilleure que son prédécesseur, mais ce sont surtout deux films assez différents.

Ici, on délaisse la légèreté et le côté aventure épique du 1er opus pour un mélange d'horreur et d'action basique mais efficace. Le rythme ne faiblit jamais, il y a une bonne dose de gore et Julian Sands est enfin convaincant en boogeyman sadique à la Freddy Krueger. Sans oublier le final limite western bien fun !

Dommage par contre que le héros et sa copine soient un peu fadasses. On y perds aussi l'excellent score de Jerry Goldsmith au passage.

 

Sinon tant qu'à faire, je vais enchainer avec le trois qui a l'air bien pourri !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...