Jump to content

Whatever works - Woody Allen - 2009


DPG
 Share

Recommended Posts

Je sais meme pas pourquoi je susi allé voir ça. C'est nul, je suis meme pas resté jusqu'au bout. Je tente un Woody Allen sur 2 ou sur 3 en salles, et depuis "Anything else" qui doit etre le dernier que j'ai bien aimé, et ben chaque fois c pire que la précedente... Affreux, en 1h de film, j'ai pas décroché UN sourire

Link to comment
Share on other sites

Faut dire que les Allen récemment c'est pas du tout ça quoi qu'en dise la presse française qui arrive pas à être objectif avec ce réalisateur. Match Point c'est quand même l'histoire d'adultère la plus banale jamais filmée, Scoop est carrément embarrassant, le reste c'est des "Allen mineur" comme on dit chez les journalistes ciné pour signifier que c'est médiocre sans avoir à le dire vraiment.

 

Mais j'irai le voir quand même je suis maso

Link to comment
Share on other sites

ouh là j'èspere que t'as hésité pour la sortir celle là

 

moi j'aime bien le woody allen avec Christina Ricci et son moule seins blanc qu'on y voit les tetons et le mec d'American Pie.

Après j'aime pas son style de laisser tourner la caméra avec 50 types qui parlent en même temps.

J'ai tema Match Point, j'ai trouvé ça à chier.

Et après je me suis dis qu'en fait j'aimais pas Woody.

 

Je préfère Woody Harrelson

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bon, j'allais dans la salle en sachant pertinemment ce que j'allais avoir, j'ai eu ce que je voulais/j'attendais. Un Allen de la plus belle veine, pas forcément le meilleur - on dit un "Allen mineur" pour faire bien, donc - mais de bons dialogues, quelques éclats de rire, tu sors de la salle avec le sourire sans avoir l'impression d'avoir perdu deux heures de ta vie ni forcément d'avoir gagné en sagesse, mais bon, c'est frais et divertissant et y'a pas de mal à ça. J'aurai sans doute oublié les 3/4 des trucs demain matin, Larry David est le dernier clone en date qu'Allen s'est trouvé, il recycle ses propres répliques et donne parfois dans le théâtre de boulevard pas super finaud, mais si l'expression passer un bon moment a un sens elle s'applique ici

 

Manque la petite touche mélanco-émouvante qui rendent Manhattan ou Annie Hall si uniques, mais bon ça fait des années qu'il l'a perdue :/

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

J'ai bien aimé aussi, c'est léger et divertissant. Et puis je suis devenu fan de Larry David depuis Curb your enthusiasm. Dans le film il reprend un peu ce personnage de râleur perpétuel assez peu éloigné de ce qu'il est dans la vraie vie.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...