Aller au contenu

A Bout Portant - Fred Cavayé (2010)


Messages recommandés

Syno:

Tout va pour le mieux pour Samuel et Nadia : lui est bientôt infirmier et elle, attend son premier enfant. Mais tout bascule lorsque Nadia se fait kidnapper sous l'oeil impuissant de Samuel. A son réveil, son portable retentit : il a trois heures pour sortir de l'hôpital dans lequel travaille un homme sous surveillance policière. Le destin de Samuel est désormais lié à celui de Sartet, une figure du banditisme activement recherchée par tous les services de police. S'il veut revoir sa femme vivante, Samuel doit faire vite...

 

Le nouveau film du réalisateur de Pour Elle.

Pas de trailer pour le moment mais un reportage sur le tournage et une intw de Cavayé qui parle de son film.

 

lW_g7YeG41M

 

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18596233.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

 

Comment j'ai pas aimé ! Très objectivement ce film est loin d'être catastrophique, mais il y a un je ne sais quoi qui m'a profondément gonflé là dedans, je pense que ça tient à plusieurs points: Sans doute le mini buzz de ces derniers temps genre "cavayé sort un film, vous savez il avait fait "pour elle" qui a été salopé par les américains, ça sort en ce moment aussi, mais nous en France on sait faire du polar..."

 

Ouais ben non ! C'est juste un épisode de 24 avec des scènes d'actions totalement époustouflantes sans plus. Les dialogues sont ineptes, les personnages on ne peut plus caricaturaux (les flics ripoux, c'te blague!) et inintéressants, la zik rend fou (de la musique de n'importe quel film ou série d'action US non stop sur 1h25) et certains situations sont totalement improbables (eh les gars on des flics ripoux, on va balancer une femme enceinte sans histoire par la fenêtre du commissariat, tout le monde va penser qu'elle s'est défenestrée, c'est sûr!)

 

Mais surtout ce qui m'a dérangé, c'est le côté incroyablement naïf de l'écriture du film. On a l'impression que le postulat c'est "bah j'ai remarqué qu'on s'ennuyait dans les scènes pas d'action dans les films d'action, alors j'ai décidé de faire un film d'action sans scènes pas d'action, comme le spectateur il va être ravi". Ok, ça peut marcher, mais pour ça il faut que le spectateur soit impliqué dans le sort des personnages et/ou en prenne plein la vue. Et qui plus est les scènes de respiration ça a son utilité malgré tout, même dans n'importe quelle bourrinade grossière.

 

Et puis cerise sur le gâteau, c'est que c'est très très difficile de voir le film quand on est parisien, notamment avec la scène du métro. déjà quand on entend "attention je l'ai en visuel il est sur le quai de la 8 direction balard" on a envie de dire "le pauvre il va être serré" et surtout ya un énorme problème de continuité géographique: le perso rentre dans la station à Olympiade (il était boulevard de strasbourg..) ensuite on voit qu'il est en train de cavaler dans les couloirs à Opera, puis il ressort à Saint Lazare.. bon en soit c'est pas bien grave, après tout les spectateurs sont pas censé connaitre le métro parisien par coeur, mais en même temps c'est un peu maladroit d'insister aussi lourdement sur la localisation géographique précise de l'action si c'est pour pas du tout respecter le truc.

 

Enfin bref, il faut que je sois honnête, ce film m'a beaucoup contrarié parce qu'on me l'avait survendu, j'aurais été sûrement plus sympa si je l'avais découvert par hasard, mais quand même, ça se la raconte un peu et c'est au final tellement à des années lumières de n'importe quelle prod HK ou US du même genre que ça m'est un peu antipathique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé le film honnête, ça m'a fait un peu penser à un film à sketch vu qu'il y a que 2/3 lieux et qu'on passe de l'un à l'autre un peu rapidement.

 

Nan niveau continuité scénaristique ce qui m'a choqué c'est le passage ou Lelouche débarque dans un bureau du commissariat ou se trouve un travesti et un flic, ce dernier découvre que que c'est un mec recherché qu'il a en face de lui et commence alors une baston, parallèlement sa femme est a deux doigt de se faire défenestrer dans des toilettes. Durant la baston Lelouche est au plus mal et paf d'un coup "MAGIQUE ELLIPSE" il débarque dans les toilettes pour sauver sa femme. Bref ça ressemble fort a un montage qui a du sauver des problèmes au tournage, surtout qu'on retrouve un peu plus loin notre travestis qui essaye de justifier qu'il n'a pas tabasser le flic, mais bon ça m'a semblé tellement bourrin comme ellipse que j'ai vraiment cru qu'il manquait un bout du film

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai trouvé le film honnête, ça m'a fait un peu penser à un film à sketch vu qu'il y a que 2/3 lieux et qu'on passe de l'un à l'autre un peu rapidement.

 

Nan niveau continuité scénaristique ce qui m'a choqué c'est le passage ou Lelouche débarque dans un bureau du commissariat ou se trouve un travesti et un flic, ce dernier découvre que que c'est un mec recherché qu'il a en face de lui et commence alors une baston, parallèlement sa femme est a deux doigt de se faire défenestrer dans des toilettes. Durant la baston Lelouche est au plus mal et paf d'un coup "MAGIQUE ELLIPSE" il débarque dans les toilettes pour sauver sa femme. Bref ça ressemble fort a un montage qui a du sauver des problèmes au tournage, surtout qu'on retrouve un peu plus loin notre travestis qui essaye de justifier qu'il n'a pas tabasser le flic, mais bon ça m'a semblé tellement bourrin comme ellipse que j'ai vraiment cru qu'il manquait un bout du film

Toi, tu t'es encore assoupi comme une merde (c'est l'age).

Lellouche assome le gars avec une haltère, et ça on le voit dans le film.

 

De rien, vous ne m'avez pas vu, je ne suis jamais venu ici, je disparais comme un ninja...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bin nan justement Nico, on le voit loucher sur une haltère et puis pouf on reviens sur la fille dans les WC.

Alors peut être que j'ai plané mais je suis sur que non, il manque tout simplement Lelouche qui défonce le gars avec l’haltère.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bin nan justement Nico, on le voit loucher sur une haltère et puis pouf on reviens sur la fille dans les WC.

Alors peut être que j'ai plané mais je suis sur que non, il manque tout simplement Lelouche qui défonce le gars avec l’haltère.

Effectivement, on ne voit pas le coup porté, mais il est évident que l'haltère lui a servi. C'est pas une ellipse monstrueuse non plus je trouve.

Je pensais que tu avais zappé la présence de l'haltère...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est un peu une double elipse, on est pas certain de l'issue du combat et on ne sait pas comment il débarque devant sa femme (surtout vu la taille du commissariat)

Enfin bon si ça ne t'a pas gêné c'est que ça doit passer dans le feu de l'action, perso j'ai un peu tiqué (mais ça enlève rien au coté fluide de l'ensemble du film)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Pour ma part j'ai une préférence pour son précédent...là entre les personnages caricaturaux (pauvre Lanvin...),les invraisemblances et les quelques tics façon "24" en effet...reste qu'on ne s'ennuie pas trop,le film ayant le mérite d'être court.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...
×
×
  • Créer...