Jump to content

The Violent Kind - Butcher Brothers - 2010


DPG
 Share

Recommended Posts

Au beau milieu d’une forêt, l’anniversaire d’une clique de bikers brutaux tourne au bain de sang. Attaque d’un gang rival ou assaillants d’une toute autre espèce ?

 

 

Mon coup de coeur perso du PIFFF !

 

Un film assez barré, qui colle tout à fait à la description d'OVNI qui nous en était faite. Ça mélange plein de trucs très différents, et le gros bordel qui en découle s'avère être vraiment jouissif d'un bout à l'autre. Violent, sexy, rock'n'roll, ça nous emmène un peu partout sauf là où on s'attend. Avec un cast où toutes les filles sont et tous les mecs Mention spéciale aux bad guys tous plus accrocheurs les uns que les autres (en même temps, à peu près tt le cast masculin peut être qualifié de "bad guys" ). Seul très léger bémol, toutes les scènes de bagarre sont pas super bien filmées (voire même très mal filmées parfois) et ça gâche un peu l'impact de certaines... Mais sinon, mis à part ce petit point, du tout bon à tous les étages. Je veux pas trop en dire pour ne pas tout dévoiler à ceux qui le découvriront, mais vraiment une chouette surprise, assumant totalement son postulat, et choix idéal de Midnite Movie pour cette 1ere édition du PIFFF.

 

Link to comment
Share on other sites

Itou, super bien, j'ai juste l'impression que les Butcher Bro se sont un peu retenus et c'est dommage (quand les filles se tripotent dans le salon, ça commence à déraper mais... mais ça n'a fait que commencer,il n'y a pas de suite, dommage ). Les persos sont excellents, l'histoire est complètement WTF et on sent les mecs aux commandes se dire "si ça te plaît pas, on s'en branle, t'as cas aller voir ailleurs"... et j'aime cette attitude.

Il aurait pu passer au LUFF celui-ci.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

J'ai déjà complétement oublié The Hamiltons, et je crois pas que celui-ci va arranger les choses vis à vis des Butcher Bro. On a en effet l'impression d'être dans un épisode de Son of Anarchy qui se cogne à Evil Dead (ce qui n'est pas désagréable à la base), puis on se croirait dans The lost...

Alors bon, ça crie, ça saigne, jusqu'à la conclusion finale qui m'a bien fait bailler. Inutile de préciser que ça m'a sacrément passionné donc

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

fooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooolalala comme je me suis fais chier. Tout ça pour arriver à une pétasse possédée pas crédible, là je me suis dis que je rate peut être quelque chose mais que j'ai pas la force de me farcir un film laid et chiant.

Dommage la chaude du début était pas mal.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...