Jump to content

L'ennemi public - William A. Wellman - 1931


DPG
 Share

Recommended Posts

Tom et Matt sont deux amis inséparables. On va suivre leur parcours, depuis leurs premiers larcins en culottes courtes jusqu'à leur "maturité" et les déboires qui vont avec.

 

 

Classique du film de gangsters, classique du catalogue Warner, premier grand rôle pour James Cagney, avec un personnage qui en inspirera beaucoup d'autres dans sa filmo. J'avoue que je n'avais jamais vu "L'ennemi public", je crois même que je n'ai vu aucun des films de gangsters les plus connus des années 30 (Little Cesar, Scarface, etc...). Bref, début de lacune comblée ce soir, et bilan mitigé... Le film est carré, solide, efficace. 1h20, emballé c'est pesé. Au programme, un "rise and fall" des plus classiques, en période de prohibition, avec un premier rôle qui emporte tout sur son passage.

Après, il faut dire aussi qu'en découvrant un tel film en 2012, il faut quand même faire un peu abstraction de tout ce qu'on a pu voir entre temps. A peu près toutes les situations qu'on croise ici ont été reprises, en plus complexes, plus ambitieuses, plus abouties, par des centaines et des centaines de films de gangsters. Du coup, le film a plus un intérêt "historique" que celui d'un réel chef d’œuvre qui met encore une grosse claque. Qui plus est, époque oblige, le spectacle proposé ici nous semble aujourd'hui bien sage. Le moindre coup de feu est tiré hors champ, le moindre rapprochement entre un homme et une femme est immédiatement tué dans l’œuf par une transition, etc... bref, tout cela parait tout de même bien gentillet et "clean". Voilà, ça reste donc sympathique à voir quand même, mais on est loin de certains classiques de cette époque qui n'ont pas pris une ride. Le temps a fait son oeuvre dirons nous.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Vu pour la première fois il n'y a pas très longtemps également, et j'ai eu le même sentiment que toi.

Pourtant je ne suis pas du tout hermétique aux "vieux" cinéma, mais je dois dire qu'un film muet avec Lon Chaney me fascine plus que la plupart des films du début du parlant. Néanmoins, "L'Ennemi public" vaut pour le jeu de Cagney, ce type détonnait tout de même passablement, faisant passer les autres acteurs pour de fades individus.

Link to comment
Share on other sites

L'extrait du film présenté dans le doc de Scorsese était pourtant violent avec. Cette rafale de mitraillette en Pleine rue qui perfore un mur et envoie à terre le copain de cagney dans le même plan. Scorsese aime beaucoup ce film car c'est le 1 er à utiliser les tubes de lepoque pour la bande son

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...