Jump to content

Big Bad Wolves - Aharon Keshales / Navot Papushado (2013)


Jeremie
 Share

Recommended Posts

magnolia-BIGBADWOLVESMAG-Full-Image_GalleryCover-en-US-1507752671232._UY500_UX667_RI_VCwetqzSystGQ3IFwiHlwoQQY0UlzVY20_TTW_.jpg

 

Une petite fille disparaît. Le seul suspect, un instituteur calme et discret, est coincé par une bande de flics qui lui feront passer un sale quart d'heure mais n'obtiendrons rien. On retrouve alors le corps de la gamine, qui fut violée et décapitée. Un des inspecteurs dégagé de l'enquête n'en démord pas : il kidnappe le suspect pour lui faire passer un sale quart d'heure. Mais le père de la victime compte mettre également son grain de sel dans l'histoire...

 

Un film de genre israélien, c'est pas banal en soit. Et plutôt rafraîchissant même. Après Rabies, Keshales en remet une couche avec cette histoire de vengeance croisant vigilante et torture porn. Si techniquement le film assure, le résultat penche vers une variation des 7 jours du talion façon tarantinade. Comprendre donc une ironie qui désamorce toutes les atrocités qu'on peut voir, sourire de petit malin en coin. Le procédé est un peu usant, et c'est vraiment trop long. Dès que la phase torture s'installe, on comprend très vite qu'on a un énième film se basant sur le principe de la Jeune fille et la mort

déjà repris par Save the green planet et Hard Candy. A savoir qu'on torture un mec pendant 2H, tout en doutant de sa culpabilité...avant de comprendre que tout ça était justifié

. Sauf que là où les films sus-cités étaient assez originaux, ici on a surtout la sensation de voir un film de vieux con (d'ailleurs tous les perso en sont). Bof Bof...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Le titre me parlait vaguement, j'avais du lire ce sujet, peut être un ou deux articles, mais pas plus que ça... J'ai croisé le DVD à 2 balles y a pas longtemps dans un Disc King, avec une accroche "Le film de l'année pour Tarantino". Je me suis dit "tentons le coup !". Putain quelle merde ! J'ai détesté ! C'est d'un chiant ! Absolument aucun intérêt d'un bout à l'autre, tous les persos sont antipathiques au possible, toutes les situations déjà vues et revues en mieux ailleurs, pas une once d'originalité, du sous torture porn / revenge mal foutu, mal écrit, mal rythmé... Poubelle ! Note pour plus tard : Ne plus jamais écouter Tarantino !

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Je me situe entre tous les avis ci-dessus.

C'est pas fou mais ça m'a fait tenir jusqu'au bout.

Y a plein de conneries scénaristiques qui font que ça ne peu pas être aussi bien que Quentin le pense (taser un gars en pleine rue et le foutre dans son coffre sans que personne ne voit rien c'est quand même osé, se faire filer en bagnole en forêt sans s'en rendre compte aussi...)

Vu la tagline putassière de Tarantino (si son avis a déjà compté), je m'attendais quand même à un truc un peu plus retors.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...