Jump to content

We are still here - Ted Geoghegan - 2015


Jeremie

Recommended Posts

Premier long qui commence à faire le tour des festivals, annoncé dès lors que du "néo-fulci". Barbara Crampton et Lisa Marie au casting, une action situé dans les 70's, une photo signée Karim Hussain (hélas en numérique mais bon), des affiches old-schools : de très jolies promesses. Reste à savoir si ce sera un pétard mouillé ou une belle découverte.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Ben c'est naze

Dès le début, on sait très bien que rien ne fonctionnera puisque faire du old-school pour le real se limite à des décors vintage et un rythme à la rue. On n'a rien à foutre des perso (qui sont minables), ça ne fait jamais peur, l'ambiance est ratée...

Les extérieurs sont beaux et le film en abuse gratuitement : Hussain devrait être content mais ça ne sert à rien. Les fantômes et les effets gores sont sympa, et c'est sans doute la seule chose à sauver.

Bref, du sous Ti West quoi (déjà que...).

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Effectivement c'est pas ouf. On est sur un hommage à peine de déguisé de La maison près du cimeterre, le talent de Fulci en moins !

 

La réalisation est mollassonne et plastiquement c'est loin d'être renversant. Geoghegan nous balance tous les gros clichés usés jusqu'à la corde : couple endeuillé, médium qui ressent les mauvaises vibrations, séance de spiritisme qui tourne mal, bar inhospitalier et village qui cache un lourd secret... Comme c'est original ! Ah oui et Lisa Marie a visiblement le même chirurgien esthétique qu'Emmanuelle Béart.

 

Après il y a quand même du gros gore qui tâche et le plaisir de revoir Barbara Crampton. Ca a aussi le mérite de ne durer que 85 minutes.

 

Pas nul mais anecdotique, typiquement le film que je vais oublier dans une semaine.

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...