Jump to content

The Knick - Cinemax - 2014


Jeremie

Recommended Posts

 

Nous sommes au tout début du siècle dernier : à l'hopital Knickerbocker de New-York, le progrès se fait dans le sang. Le Dr Thackery, chirurgien de génie cocaïnomane, se retrouve chef de peloton des médecins après le suicide de son confrère le plus haut gradé. Auprès de lui, une bienfaitrice souvent victime de sa condition de femme, un ambulancier bourrin, une religieuse pratiquant des avortements en dehors des murs, un medecin brillant mais délaissé en raison de sa couleur de peau, un administrateur financier nageant dans les dettes et les magouilles...

 

Soderbergh avait dit qu'il arrêtait le cinéma...et pas la télé : résultat, c'est ce qu'il a fait de mieux depuis longtemps

J'ai dévoré en très peu de temps, et ça m'était pas arrivé depuis longtemps (les vacances doivent aider ceci dit...). Je suis sûr qu'avec une chaîne comme HBO, la série aurait sans doute fait plus grand bruit mais en l'état...je n'ai pas l'impression que ça deplace les foules

En tout cas ça reste un programme quatre étoiles, passionnant et sans concession. Le choix d'une époque où tout était à faire (electricité et nouvelles machines...) et où finir sur le billard relevait sans doute de la pire chose existante l'éloigne sans aucun doute de tout ce qu'on a pu voir en série en milieu hospitalier. Et le score électronique "anachronique" est

Link to comment
Share on other sites

J'ai fini par lâcher en cours de route. C'est pas que c'était mauvais, au contraire, la réal est impeccable, les acteurs aussi, la BO exceptionnelle, mais... Mais j'ai pas été accrochée par l'intrigue pour la simple et bonne raison qu'il n'y en a pas vraiment. Je n'ai réussi à être captée par aucune histoire ni aucun personnage. Peut-être que ça arrive plus tard ?

Ça m'a fait le même effet que Boardwalk Empire : c'est classieux mais ça me parle pas.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Passionnant sujet qui tient ses promesses. C’est réaliste et sans concession . On sent la saleté et les maladies mortelles du début de siècle dernier. Bizarrement, j'ai adoré l'épisode 1 et mon interêt a baissé dès l'épisode 2 sans que je ne sache pourquoi. Peut être en effet la faute à l’absence de réelle intrigue ou les personnages peu attachants.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Moi j'ai bien accroché à la première saison et son dernier épisode bien badass, mais heureusement qu'il y a le décorum, parce que sur le fond, c'est du Urgences/Greys Anatomy, et ça m'ennuie un peu qu'on ne sache pas/plus faire une série médicale sans traiter en parallèle des amourettes et coucheries de tout le monde.

 

J'attendais vraiment la peinture de cette époque où tout était à faire ou à inventer, et sorti des considérations raciales, c'est rarement le cas...

Link to comment
Share on other sites

×
×
  • Create New...