Jump to content

Crimson Peak - Guillermo Del Toro - 2015


Jeremie

Recommended Posts

 

J'étais persuadé qu'il y avait un topic, bizarre...

 

Rêvant d'être publiée, Edith persiste dans l'écriture de nouvelles fantastiques. Un jour, elle fait la connaissance de Sir Thomas Sharpe, un baron mystérieux venu d'Angleterre toujours flanqué de sa sinistre soeur. Tombée peu à peu sous son charme, Edith devient sa femme après la mystérieuse mort de son père et s'embarque dans le manoir lointain et décharné de son nouveau mari...

 

tout simplement.

Voilà un moment que Del Toro n'était pas revenu au fantastique : pour la première fois, le voilà en dehors des sentiers ibériques. Le budget a gonflé mais les intentions paraissent tout de même moins novatrices : Crimson Peak est un peu son Sleepy Hollow, dans le sens où il est un véritable best-of/poème de tout ce qu'il aime chez Bava, dans les films de la Hammer, les récits de Radcliffe, de Bronteï...

 

Visuellement, c'est sans doute ce qu'on a pu voir de plus beau dans le genre depuis une éternité : le décor de la maison, les détails hallucinants, les créatures toujours incroyables (même si les spectres décharnés font penser à celui de...Martyrs !)... B.O sublime, casting en forme (Chastain est

déchaînée danl la dernière partie )

, plastique généreuse (la neige mêlée à l'argile rouge sang, le toit crevé d'où tombe la neige ), violence gore assez méchante...

Et puis et puis, ben tout n'est pas parfait : c'est assez lent, trop sans doute, et c'est diablement cousu de fil blanc. On sait que l'idée était de faire quelque chose de gothique et tragique, et même si on se laisse prendre au jeu, c'est hélas un peu trop mécanique. Et on est à cent lieues de l'émotion du Labyrinthe de Pan.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

BOn bah un peu pareil que Jérémie, sauf que pour moi c'est pas trop des défauts. C'est certes un poil long et prévisible, mais c'est pas non plus outrageusement mauvais, comme je le lis un peu partout (j'ai lu pas mal de critiques négatives à son sujet). C'est un peu long et convenu mais ça se suit bien, c'est bien interprété mais surtout, qu'est-ce que c'est putain de beau. Ca faisait bien longtemps que j'avais pas vu des décors de cinés aussi sublimes, le tout bien mis en valeur par une photo à tomber. Rien que pour ça, ça vaut le coup. Bref, un film sympathique et recommandable.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Comme tout le monde: visuellement à tomber! C'est juste splendide, les décors sont d'une richesse inouïe, chaque détail est soigné avec minutie à tel point que c'en est presque trop. Mais c'est vraiment, vraiment beau, alors on ne va certainement pas bouder son plaisir des yeux. Chastain est effectivement splendide, elle volle la vedette au reste du casting sans peine. Les cheveux sombres lui vont à merveille. Mais alors qu'est-ce que c'est chiant.... en particulier la dernière demi-heure qui se veut une montée en tension fait plutôt l'effet inverse pour cause de dialogues interminables.... Del Torro s'étale en blablas explicatifs histoire de bien s'assurer que les plus dissipés aient bien tout compris alors qu'on avait déjà tout pigé via les indices disséminés ici et là. Ce n'était vraiment pas nécessaire d'en faire autant....

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
×
×
  • Create New...